• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Les salariés de l'Agence France-Presse, en grève, après la dénonciation des accords sociaux par la direction

© Jean-Pierre Muller/AFP Photos
© Jean-Pierre Muller/AFP Photos

L'Agence France-Presse, AFP, l'agence française d'informations, l'une des trois grandes agences mondiales, est en grève à l'appel de six syndicats pour protester contre la décision de la direction de dénoncer la totalité des accords sociaux de l'entreprise.

Par Christian Meyze

"RTT, congés, horaires et conditions de travail, salaires, emploi, perspectives de carrière: tout est remis en question si le PDG franchit le pas", estiment les syndicats CGT, FO, SUD et CFE-CGC qui ont appelé à une "grève totale, bloquante", "en raison de la brutalité de l'attaque sur nos droits sociaux".

Plus mesurés, les syndicats SNJ et CFDT, majoritaires dans la rédaction, qualifient d'"inacceptable" la dénonciation de ces accords mais "appellent à une grève qui permette la validation d'alertes et d'urgents, conformément aux usages à l'Agence et aux souhaits exprimés par de nombreux journalistes grévistes ou non grévistes".

La direction explique avoir "choisi de dénoncer les accords d'entreprise pour faire avancer des négociations indispensables pour retrouver des marges de développement international et de hausses salariales, assurer la consolidation du réseau de l'agence et la sécurité juridique de son corpus social".

"Le PDG Emmanuel Hoog est conscient des inquiétudes et des interrogations du personnel. Il recevra les organisations syndicales mercredi", précise la direction.
Les propositions de la direction prévoient notamment une diminution du nombre de RTT, un plafonnement du CET et un mécanisme d'augmentation salariale garanti.

 Au cours des derniers mois, le SNJ, la CFDT et SUD avaient accepté d'entrer en négociations avec la direction sur un projet de grand accord social.La dénonciation des accords existants ouvre une nouvelle période de négociations de 15 mois.

La grève est extrêmement suivie. L'AFP compte quelque 2.300 collaborateurs dans le monde, dont environ 1.100 salariés en France, parmi lesquels 600 journalistes.

L'AFP est l'une des trois agences de presse internationales qui existent encore dans le monde. Une agence de presse internationale est un outil vital pour la démocratie, qui permet la circulation et la publication de toutes les informations, quelles qu'elles soient. Le fonctionnement de ces agences coûte cher, car elles sont présentes partout dans le monde. Mais leur indépendance et leur présence partout sont en contrepartie une des garanties de liberté des citoyens.


Sur le même sujet

Rafle du Vel' d'Hiv' : 77 ans après, Joseph Schwartz, rescapé, témoigne

Les + Lus