Cet article date de plus de 5 ans

Michel et Augustin, la PME francilienne qui conquiert les Etats-Unis

A partir de cette semaine, les produits de ce fabriquant de biscuits vont être distribués dans les 7.624 établissements de la chaîne Starbucks. Un changement de dimension colossal pour la marque originaire de Boulogne-Billancourt. 
C'est dans 7.624 points de vente répartis sur 50 états que les consommateurs états-uniens pourront déguster les produits de "Michel et Augustin". A partir de cette semaine, ils seront distribués dans les enseignes de la marque Starbucks à travers le pays.

Une véritable "Success Story"

L'entreprise démarre en 2004 lorsque ses deux fondateurs, Augustin Paluel-Marmont et Michel de Rovira commencent par fabriquer des biscuits sablés qu'ils écoulent dans divers commerces d'Île-de-France. Au fur et à mesure des années, leur gamme de produits augmente, tout comme leur notoriété grâce à un marketing agressif particulièrement efficace. 
Ils sont ensuite achetés par Artemis, holding appartenant à la famille du milliardaire François Pinault qui souhaite développer la marque à l'international.

Direction les Etats-Unis

Déjà distribués depuis 2011 dans un certain nombre d'enseignes outre-atlantique, ce n'était toujours pas assez pour "Michel et Augustin". Alors les entrepreneurs des Hauts-de-Seine ont décidé de frapper un grand coup en s'attaquant au géant Starbucks.
Après avoir réussi à s'introduire dans le bureau d'Howard Shultz, PDG de la chaîne de cafés, à grand renfort d'opérations de communications, ils obtiennent que deux de leurs biscuits soient testés dans 25 puis 415 cafés pendant six mois. 

Aujourd'hui, la phase de test est terminée, et les gâteaux des deux Français seront désormais distribué dans l'ensemble des enseignes Starbucks aux Etats-Unis. De quoi largement accroître leur chiffre d'affaires qui s'élevait déjà à 50 millions d'euros l'an passé.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie alimentation société