Sécurité : des milliers de policiers et gendarmes pour assurer la tranquillité des supporters

63.500 policiers et 46.500 gendarmes ont été mobilisés tout le week-end pour les festivités du 14-Juillet samedi et pour la finale de la Coupe du monde, qui oppose la France et la Croatie à Moscou à partir de 17H00
 

© Geoffroy Van Der Hasselt/AFP Photos
4000 policiers pour Paris, 143 unités de CRS et de gendarmes mobiles, dont 86 pour la seule région parisienne, ont été déployées, ainsi que 44.000 pompiers. Plus discrètement, les unités d'intervention, BRI à Paris, RAID et GIGN, seront prêtes à intervenir partout sur le territoire, alors que la France vit toujours sous la menace terroriste.

Quelque 230 "fan zones" ont été recensées dans tout le pays, dont Paris où 90.000 personnes sont attendues sur le Champ-de-Mars. Elle sera entièrement protégée de barrières et dotée de six accès sécurisés, avec contrôles et fouilles. 
"On ne peut pas mobiliser plus que ce que nous mobilisons", a affirmé le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, 

Concernant Paris, dès 13h00, heure fixée par la préfecture pour l'ouverture des portes de la "fan zone" du Champ de Mars, la circulation sera interdite sur un large périmètre tout autour, et ce jusqu'à 21H00 au moins. La Tour Eiffel sera également fermée.

En cas de victoire des Bleus, l'interdiction se prolongera jusqu'à lundi 04H00 et sur une zone beaucoup plus large, de la Porte Maillot au Jardin des Tuileries, en passant par les Invalides et les Champs-Elysées où une marée humaine de supporters est attendue si la France est sacrée championne.
Une quinzaine de stations de métro et RER situées dans ce périmètre seront également fermées au fur et à mesure de la journée, à partir de 13H00.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe du monde de football football sport sécurité société