Mobilisation contre la fermeture du Tarmac, un théâtre dédié à création francophone à Paris

L'annonce par le ministère de la Culture de la fermeture du Tarmac, théâtre dédié à création francophone à Paris, suscite l'indignation d'artistes qui organisent une soirée de soutien ce lundi soir.

Par France 3 Ile de France avec AFP

Lundi soir, la soirée de soutien est organisée en présence d'artistes francophones comme l'écrivain et dramaturge guinéen Hakim Bah, mais aussi de Christiane Taubira, ancienne ministre de la Justice. Le Parti communiste français a également dénoncé une "logique comptable préjudiciable", adjurant la ministre de la Culture "d'arrêter de jouer l'austérité contre la création".

Par ailleurs une pétition signée par une soixantaine d'artistes et d'intellectuels et adressée au président de la République Emmanuel Macron dénoncent la "décapitation" d'un lieu qui est un "fer de lance des cultures francophones en France" a recueilli 11 590 signatures sur change.org

Disparition du Tarmac au profit d'un autre projet


Le 31 janvier, la ministre Françoise Nyssen lançait un nouveau projet relatif à la francophonie - présentée comme une priorité de son mandat - en annonçant la disparition du Tarmac au profit d'un autre projet, le Théâtre ouvert.

Dédié à la création contemporaine pour les artistes francophones au-delà de la France, le Tarmac s'était installé dans le 20e arrondissement depuis 2011, remplaçant lui-même un autre théâtre. Connu précédemment sous le nom du Tilf-- théâtre international de langue française créé en 1985--, il devient le Tarmac en 2004.

Florent Carrière et Olivier Badin
L'avenir incertain du théatre du Tarmac

 

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

La solution radicale de la mairie de Saint-Ouen pour se débarrasser du trafic de drogue

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés