• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Municipales à Paris : Cédric Villani, candidat à la candidature pour LREM... Et ce n'est pas le seul

Le mathématicien Cédric Villani. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Le mathématicien Cédric Villani. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Le mathématicien Cédric Villani, député LREM de l'Essonne a annoncé qu'il était "candidat à la candidature" en vue des prochaines élections municipales à Paris. Il n'est pas la seule figure du parti présidentiel à être en lice pour ravir la mairie à Anne Hidalgo, en 2020.

Par France 3 Paris IDF/ET

Une candidature de plus dans la course à l'Hôtel-de-Ville de Paris. Le député LREM de l'Essonne Cédric Villani a fait part, dans une interview accordée au Journal du dimanche, de son intention d'être "candidat à la candidature". 

Dans le détail, le mathématicien, lauréat de la médaille Fields, dit vouloir se lancer dans la course, au sein du parti La République en marche. "Je m'inscrirai dans le processus de désignation. Quel que soit le candidat retenu, je me rangerai derrière", explique-t-il.

Récemment, le député LREM avait annoncé, plus vaguement, vouloir préparer "un projet pour Paris qui a vocation à s'inscrire dans le plan d'ensemble de La République en marche". Une telle aventure à Paris ne serait pas une première pour le mathématicien, qui avait présidé lors de la campagne 2014 le comité de soutien d'Anne Hidalgo, l'actuelle maire PS de la capitale.

Sur sa route vers la mairie de Paris, Cédric Villani pourrait croiser deux autres figures, gouvernementales cette fois, du camp macronien. Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement (élu député de la 5ème circonscription de Paris) a en effet marqué son intérêt pour l'Hôtel-de-Ville.
Tout comme Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat au Numérique, et élu député en juin 2017 dans la 16ème circonscription de la capitale. "Mon histoire de vie, mon expérience d'entrepreneur et au gouvernement font que je peux être un bon candidat pour Paris", avait indiqué Mounir Mahjoubi dans un entretien au Figaro.
Député LREM de la 13ème circonscription de Paris, Hugues Renson ne cache pas non son amour pour la capitale. "Je suis ainsi régulièrement interrogé sur l’hypothèse de ma candidature. A chaque fois, je réserve la même réponse, qui ne saurait être un oui prématuré ni un non de résignation, décevant ainsi ceux de mes interlocuteurs que seul le casting intéresse", avait-il déclaré dans une tribune, dans Le Parisien, en septembre dernier.

Enfin, Julien Bargeton, conseiller de Paris est candidat déclaré. "Je suis candidat à être maire de Paris pour mettre notre capitale en face du monde", a-t-il indiqué au quotidien.
  

A gauche, Gantzer sur les starting-blocks

A gauche de l'échiquier politique, Gaspard Gantzer, l'ancien conseiller en communication de François Hollande à l'Elysée ne cache pas non plus son intention de s'engager pour la capitale. Le jeune homme avait déjà officié à l'Hôtel-de-Ville, en tant que porte-parole de Bertrand Delanoë, alors maire PS de Paris. Aucune déclaration de candidature, mais le lancement en fanfare d'une association dénommée "Parisiennes, Parisiens", en octobre.

"Tout ce qu’il y a, c’est le lancement d’un mouvement par un groupe de Parisiens de tous horizons, des commerçants, des artisans, des militants associatifs, des demandeurs d’emploi, des étudiants, des avocats, des fonctionnaires, etc.", avait-il précisé à 20 minutes.
 

A droite, Bournazel se prépare

A droite, ce pourrait être Pierre-Yves Bournazel, le député du 18ème arrondissement, élu en juin 2017 sous l'étiquette Les Républicains. Un parti qu'il a quitté récemment, lors du lancement d'Agir, le parti des "constructifs" de droite. Conseiller de Paris depuis 2008, il avait été candidat à la candidature pour la mairie en 2014, lors des primaires organisées par l'UMP. "Je suis aujourd’hui candidat au débat, au dialogue et à l’inventivité et ce n’est déjà pas si mal", se contentait-il de dire en avril dernier, à 20 minutes. En septembre dernier, sur le plateau de Dimanche en politique, sur France 3 Paris Île-de-France, il affirmait toutefois s'y préparer "très sérieusement".
Le député et conseiller de Paris (Agir), Pierre-Yves Bournazel, invité de Dimanche en Politique, a affirmé se préparer à la candidature à la mairie de Paris. / © France 3 Paris - Île-de-France
Le député et conseiller de Paris (Agir), Pierre-Yves Bournazel, invité de Dimanche en Politique, a affirmé se préparer à la candidature à la mairie de Paris. / © France 3 Paris - Île-de-France

Et Campion...

Dans la course à l'Hôtel-de-Ville, Marcel Campion rejette toute étiquette partisane. A la tête de son mouvement "Libérons Paris", le "roi des forains", qui s'est retiré des affaires, entend dénoncer la gestion "catastrophique" de l'actuelle municipalité, qui lui a notamment retiré l'autorisation d'installer la célèbre grande roue, place de la Concorde.

A lire aussi

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus