• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Noisy-le-Grand : des élèves sous pression au lycée international de l'Est Parisien

200 personnes, professeurs et élèves, étaient rassemblés ce matin devant le lycée international de l'Est parisien. / © France 3 IDF/ Loïc Blache
200 personnes, professeurs et élèves, étaient rassemblés ce matin devant le lycée international de l'Est parisien. / © France 3 IDF/ Loïc Blache

C'est la deuxième fois qu'ils se mobilisent. Professeurs et élèves du Lycée international de l'Est Parisien à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) étaient rassemblés devant l'établissement ce matin. Ils contestent des modifications dans les effectifs d'encadrement et dénoncent une pression trop forte.

Par A. Lepage avec L. Blache

"Quand je rends une copie, si la note est de 14/20, il y a des élèves qui se mettent à pleurer parce que ce n'est pas assez". Une pression quotidienne, c'est ce que dénoncent les professeurs et élèves du Lycée international de l'Est parisien de Noisy-le-Grand. Ce matin, plusieurs enseignants étaient en grève et des cours n'ont pu être assurés.

Inauguré en 2016, cet établissement accueille 500 élèves, dont 128 à l'internat. Aujourd'hui, les professeurs comme les élèves s'inquiètent de la décision de redéployer le demi-poste d'assistante sociale sur trois établissements à la rentrée prochaine.
 
Les professeurs dénoncent une pression trop forte pour les lycéens. / © France 3 IDF/ Loïc Blache
Les professeurs dénoncent une pression trop forte pour les lycéens. / © France 3 IDF/ Loïc Blache

"Dans un environnement de stress constant qui a mené ces dernières années à des crises de panique répétées, des hospitalisations et même des tentatives de suicide, écrivent les élèves dans un communiqué, notre assistante sociale est trop importante pour être perdue. 160 élèves sont suivis, ce qui représente un quart du lycée. On nous propose pour l’année prochaine un numéro d’urgence. Une voix au téléphone ne peut pas suivre un quart des élèves d’un lycée" .

3 tentatives de suicide depuis le début de l'année

Quant à l'infirmière du lycée, elle devrait également s'occuper des élèves de l'internat du collège l'année prochaine, alors que le lycée accueillera 50 élèves de plus à la rentrée prochaine. Mercredi, les professeurs ont été reçus au rectorat de l'académie de Créteil. Une réunion de deux heures à l'issue de laquelle ils sont ressortis déçus.

Interrogé ce vendredi après-midi par les syndicats lors d'un Comité technique académique, le rectorat leur a confirmé ces changements de périmètre de travail pour l'infirmière et l'assistance sociale.

Sur le même sujet

Un groupe scolaire autour de Notre-Dame fermé à cause d'une suspicion de pollution au plomb

Les + Lus