#OnVousSoutient – Coronavirus, confinement… Posez-nous vos questions

France 3 Paris Île-de-France se mobilise et vous soutient. Covid-19, déconfinement... Posez-nous les questions auxquelles vous cherchez des réponses. Du lundi au jeudi, dans le 19/20, Julie Jacquard répond à vos interrogations. Envoyez vos questions à onvoussoutient@francetv.fr

© France 3 PIDF

Quelles sont les aides mises en place pour les horticulteurs qui perdent tout ou partie de leur production ? - Rungis

@Rungis. Il n’y a pas d’aides spécifiques, prévues pour l’instant, pour compenser la perte de production des horticulteurs. En tout cas pas au niveau national. Mais un plan de soutien à cette filière est en cours de négociation, selon le ministère de l’Agriculture.
L’horticulture est, en effet, l’un des secteurs les plus touchés par cette crise sanitaire, puisqu’entre mars et mai la plupart des horticulteurs et pépiniéristes réalisent les trois-quarts de leur chiffre d’affaire. Comme toute entreprise, ils ont droit aux mesures mises en place par le gouvernement, à savoir un report des charges sociales, le recours au chômage partiel, ou encore les prêts garantis par l’état.
Par ailleurs, certaines initiatives régionales et/ou départementales sont mises en place pour soutenir la filière. C’est le cas de la Seine-et-Marne qui vient de lancer un plan d’aide de 200 000 euros, comprenant des commandes et des subventions liées à la perte de chiffre d’affaires.

  

Je suis coiffeuse et je travaille seule. Lors de ma reprise, la distanciation sociale ne sera pas possible avec mes clients. Quelles seront les mesures d'hygiène à respecter ?  Severine, Paris 10

@Severine. La fiche métier, c’est-à-dire les recommandations officielles pour la réouverture des salons, n’est pas encore parue. C’est une question de jours. Mais les principaux syndicats de coiffeurs ont déjà fait des propositions aux autorités. Les coiffeurs vont forcément devoir changer leurs habitudes.
A partir du 11 mai, dans les salons, le port du masque sera fortement recommandé, tout comme l'utilisation de gel hydroalcolique. Les coiffeurs pourront également se munir de gants et de visière de protection. Les blouses jetables et serviettes à usage unique sont aussi à privilégier.
Enfin, il faudra apporter une attention encore plus particulière qu’avant à la désinfection, entre chaque client, des ciseaux, des peignes, des fauteuils, ou encore des bacs. Les syndicats recommandent dans la mesure du possible, de laisser un fauteuil de libre entre chaque client.

 

J’habite dans les Yvelines et je possède une résidence secondaire dans l’Eure à 110 km de mon domicile. Puis-je m'y rendre avec mon épouse ? - Roger

@Roger. C’est tentant mais malheureusement vous ne pouvez toujours pas changer de lieu de confinement, et cela jusqu’au 11 mai… Et même après cette date, vous ne pourrez pas quitter le département, au moins jusqu’au 2 juin, comme l’a annoncé Édouard Philippe ce mardi 28 avril. La règle est toujours de limiter au maximum les déplacements et les contacts entre les personnes jusqu’à cette date. Sauf cas particuliers. Et aller dans sa résidence secondaire n’en fait pas partie!
Je vous rappelle les montants de l’amende, en cas de contrôle : cela vous coûtera 135 euros la première fois, 200 euros en cas de récidive… Et si vous vous faites verbaliser plus de 3 fois en 1 mois, le montant de l’amende grimpe à 37 50 euros et vous risquez jusqu’à 6 mois d’emprisonnement...
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : conseils pratiques santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter