#OnVousSoutient – Coronavirus, confinement… Posez-nous vos questions

France 3 Paris Île-de-France se mobilise et vous soutient. Covid-19, déconfinement... Posez-nous les questions auxquelles vous cherchez des réponses. Du lundi au jeudi, dans le 19/20, Julie Jacquard répond à vos interrogations. Envoyez vos questions à onvoussoutient@francetv.fr

© France 3 PIDF

L'employeur peut-il nous obliger à retourner au bureau si nous ne sommes pas munis d'un véhicule ? Peut-on refuser de prendre les transports en commun et rester en télétravail ? - Caroline, Val d’Oise


@Caroline. Il faut distinguer deux choses. Tout d’abord votre travail. Si votre présence au bureau est indispensable pour effectuer toutes les tâches qui vous incombent, votre employeur peut exiger votre retour sur site. Mais il doit veiller à votre sécurité, sur place.
Concernant le trajet domicile-travail, cela n’est pas du ressort de l’employeur. Comme nous l’a expliqué Maître Isabelle Taraud, avocate en droit social à Vincennes: "Si la personne n’est pas à risque, elle doit venir travailler par les moyens qu’elle souhaite mais c’est à elle de s’organiser pour se rendre sur son lieu de travail."
Bien sûr, c’est ce que dit le droit du travail, mais en cette période si particulière et anxiogène, le dialogue est primordial, et des arrangements sont parfois possibles, entre salariés et employeurs.

  

Ma nièce, étudiante et domiciliée à Lyon, a trouvé un stage en entreprise à Saint-Maur. Pourra-t-elle venir de Lyon jusqu'à Paris, puis se rendre tous les jours à son stage ? - Jean-Luc, Paris 11


@Jean-Luc. Un stage est considéré comme un motif professionnel impérieux. Donc votre nièce pourra prendre le train ou la voiture pour venir jusqu’à Paris. Elle devra remplir l’attestation dérogatoire en cochant la case : motif professionnel impérieux et il lui faudra également présenter sa convention de stage en cas de contrôle.
Ensuite, pour se rendre quotidiennement dans l'entreprise où elle est en stage, elle devra fournir les mêmes justificatifs. Et si elle doit prendre les transports en commun pendant les heures de pointe, elle devra, en plus, fournir l’attestation de son employeur.
 

Les ateliers culturels peuvent-ils accueillir du public ? Si oui, dans quelles conditions ? - Isabelle, Paris


@Isabelle. Malheureusement, aucune réouverture n’est possible pour l’instant, ni pour les conservatoires, ni pour les ateliers des beaux-arts par exemple, ou encore pour les centres d’animations. Certains professeurs de musique ont fait et continuent à faire cours par visioconférence avec leurs élèves. C’est une option qui va durer encore un peu.
Du côté des bibliothèques, leur réouverture va être très progressive et les ateliers pédagogiques qu’elles organisent habituellement, ne reprendront pas avant la rentrée de septembre.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : conseils pratiques santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter