• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris Games Week : les politiques et les jeux vidéo, une question de génération

La secrétaire d'Etat à l'Economie numérique Axelle Lemaire (à gauche) a ouvert la 6ème édition de la Paris Games Week, le 28 octobre 2015. / © F3 Paris IDF/E. Tixier
La secrétaire d'Etat à l'Economie numérique Axelle Lemaire (à gauche) a ouvert la 6ème édition de la Paris Games Week, le 28 octobre 2015. / © F3 Paris IDF/E. Tixier

Mercredi, c'est la très connectée secrétaire d'Etat au Numérique Axelle Lemaire qui est venue ouvrir la sixième édition de la Paris Games Week. Cette immense manifestation du jeu vidéo devrait voir passer 300.000 visiteurs jusqu'à dimanche. Et les politiques sont de la partie...

Par France 3 Paris IDF

Avec 300.000 visiteurs attendus cette année, des industriels venus présenter leurs toutes dernières innovations... La Paris Games Week semble être devenue un rendez-vous incontournable dans l'univers du jeu vidéo.

Et la politique n'échappe pas à cet engouement pour ce marché du produit culturel. Mercredi, Axelle Lemaire​, la secrétaire d'Etat au Numérique, est venue ouvrir la sixième édition de la manifestation, avec un passage, forcément, par les stands des concepteurs français de jeux vidéos.



 

 

Une question de génération

Entre deux démonstrations, le député de Seine-Saint-Denis, Razzy Hammadi, qui a accompagné la secrétaire d'Etat mercredi, nous confie : "Il y a quelques années, qu'un homme politique ou une femme politique disent "je pratique le jeu vidéo", tout de suite ça paraissait cool. Aujourd'hui, c'est normal. On a grandi avec !"

En 2014, le jeu vidéo était le seul marché culturel à croître, avec un chiffre d'affaires en hausse de 3 % sur un an. En Île-de-France, le mastodonte tricolore Ubisoft (Lapins crétins, Assassin's Creed) est installé en Seine-Saint-Denis.

VOIR l'interview de Razzy Hammadi, député PS de Seine-Saint-Denis
Razzy Hammadi à la Paris Games Week
Le député PS de Seine-Saint-Denis a visité la Paris Games Week le 28 octobre 2015. Il revient sur les rapports entre politique et jeux vidéos.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Une partie des candidats de Cédric Villani sélectionnés par tirage au sort

Les + Lus