“10000 litres de solution hydroalcoolique par jour” : à Paris, une pharmacie monte un laboratoire en pleine rue

La pharmacie explique produire 10 000 litres de solution hydroalcoolique par jour. / © F. Castaingts / France 3 PIDF
La pharmacie explique produire 10 000 litres de solution hydroalcoolique par jour. / © F. Castaingts / France 3 PIDF

Une pharmacie du 6e arrondissement a installé un laboratoire à ciel ouvert, pour fabriquer elle-même des produits hydroalcooliques. Une initiative autorisée par les autorités, qui permet à de nombreux professionnels de réapprovisionner leurs officines et éviter la pénurie face au coronavirus.

Par PDB / FC / France 3 PIDF

Entreposés à ciel ouvert, à côté de quelques tentes blanches, des dizaines de bidons bleus barrent la route et les trottoirs de la rue Mignon. La pharmacie Delpech, située dans le 6e arrondissement de la capitale, a en effet décidé d’y installer un laboratoire géant en pleine épidémie de Covid-19.

On produit 10 000 litres de solution hydroalcoolique par jour

Pour mener le projet, une centaine de personnes – incluant des pharmaciens mais aussi des bénévoles, venus donner un coup de main – se sont regroupées. "On produit 10 000 litres de solution hydroalcoolique par jour (NdlR. Et non de gel hydroalcoolique), explique Fabien Bruno, le pharmacien responsable de l’établissement Delpech. Sur place, des préparateurs en pharmacie gèrent par exemple les commandes.

Des patrouilles de police pour éviter les vols

L’initiative, imaginée fin février par la pharmacie, est menée avec l’autorisation de la mairie de Paris et de la préfecture de police. Un décret du gouvernement permet en effet la fabrication des produits hydroalcooliques directement par les pharmaciens, "afin de lutter contre la pénurie".

Le laboratoire à ciel ouvert de la rue Mignon permet ainsi à de nombreux autres pharmaciens de se réapprovisionner en produits hydroalcooliques. La production est destinée principalement en Île-de-France, mais fournit aussi des professionnels au-delà de la région parisienne. Et pour éviter les vols, et alors que le dispositif attire l’œil des curieux, des patrouilles de police sont organisées autour de la rue.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus