Cet article date de plus de 3 ans

11-Novembre : 94.415 fleurs déposées sur le parvis de la mairie de Paris

Près de 100.000 primevères et pensées ont été déposées sur le parvis de l’Hôtel de Ville, samedi 10 novembre à Paris. Un moyen de rendre hommage, pour la mairie, aux Parisiens morts pendant la Première Guerre mondiale.
Le symbole est simple : une fleur déposée, pour chaque vie laissée au front. Une fleur bleue, blanche ou rouge, pour chaque poilu parisien mort entre 1914 et 1918.

Ce samedi dans la soirée, 94.415 fleurs ont été déposées devant le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris. Une installation organisée par Anne Hidalgo et la mairie, pour rendre hommage aux habitants de la capitale morts au combat pendant la guerre.

Les noms des poilus parisiens sur grand écran

Au cours de cette cérémonie, pensée à l’occasion du centenaire de l'Armistice, la façade du bâtiment a – comme la couleur des fleurs et du drapeau tricolore – été éclairée en bleu-blanc-rouge. Les noms des poilus parisiens ont, eux, défilé sur un écran géant. Les presque 100.000 fleurs en question ont été préparées par les agents du centre horticole de la Ville de Paris.
Dimanche, un monument aux morts doit être dévoilé à Paris par Anne Hidalgo. Un nouvel hommage aux combattants parisiens, constitué de 150 panneaux bleu acier, long de 280 mètres pour 1,3 mètre de hauteur, et installé sur le mur d'enceinte du cimetière du Père Lachaise.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
première guerre mondiale histoire sorties et loisirs