11-Novembre : un mémorial pour les soldats morts en opérations extérieures inauguré dans le parc André-Citroën

Emmanuel Macron a inauguré ce lundi un monument en mémoire des 549 militaires « morts pour la France » loin de leur pays, depuis 1963. La sculpture a été installée dans le parc André-Citroën, dans le 15e arrondissement de Paris.
Depuis 1963 et la fin de la guerre d'Algérie, 549 militaires français sont tombés dans le cadre d'opérations extérieures. Pour leur rendre hommage, le premier mémorial national en leur honneur a été inauguré ce lundi après-midi dans le parc André-Citroën. Une cérémonie organisée dans le cadre des commémorations du 11-Novembre, après le dépôt d’une gerbe devant la statue de Georges Clémenceau, la remontée des Champs-Elysées avec l’escorte de la Garde Républicaine, et le ravivage de la flamme du Soldat inconnu.

La sculpture, réalisée en bronze, représente six soldats : cinq hommes et une femme, la tête recouverte respectivement d'un képi, d'un béret ou d'une casquette. Ils portent ensemble symboliquement un cercueil invisible.

Sur un mur à proximité, on peut par ailleurs voir les noms de 549 militaires – dont deux femmes – tués par l'ennemi ou morts suite à des blessures de guerre, des maladies ou des accidents, le tout au cours des « Opex ».

600 proches des soldats "morts pour la France" invités pour la cérémonie

Le monument inauguré est dédié aux représentants de « la quatrième génération du feu », comme l'appelle l'armée. Ces soldats sont décédés sur 17 théâtres d'opération : on compte 141 morts au Liban, 129 au Tchad, 85 en Afghanistan et 78 en ex-Yougoslavie. A noter que le brigadier-chef Ronan Pointeau, dernier nom inscrit sur ce mur, a été tué le 2 novembre dernier au Mali, où sont déjà morts 23 militaires. Pour la cérémonie, 600 proches de ces soldats « morts pour la France » étaient attendus. Au fil de l’inauguration, le président de la République Emmanuel Macron a déposé une gerbe devant le mémorial, avant de prononcer une allocution.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité hommage