• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Action coup de poing : un collectif dénonce le partenariat entre le Louvre et la société Total

Le collectif d’art-activisme Libérons Le Louvre a organisé une performance dans la salle Mollien au Louvre / © Romain Nicolas
Le collectif d’art-activisme Libérons Le Louvre a organisé une performance dans la salle Mollien au Louvre / © Romain Nicolas

Des militants de la cause climatique ont mené une action coup de poing ce lundi au musée du Louvre pour protester contre le mécénat du géant pétrolier Total. 

Par France 3 Ile de France / EB avec AFP

Tout de noir vêtus, des militants de la cause climatique se sont allongés ce lundi matin dans l'une des salles les plus fréquentées du Louvre, pour protester contre le mécénat de Total en faveur du musée parisien.


Devant le tableau "Le Radeau de la méduse", une dizaine de personnes, des membres du collectif "Libérons Le Louvre" se sont allongées doucement sur le sol en scandant des slogans contre l'action du groupe pétrolier. Dans leur chute, elles ont égrenées, la liste des projets néfastes de Total pour l'environnement et le climat selon l'ONG 350.org « TOTAL…Patagonie, Argentine…gaz de schiste… Pollution de la terre, de l’air et de l’eau… Indigènes Mapuche en danger », « TOTAL… Nigéria, Torchage du gaz… Pollution de l’air et de l’eau… Violences…peuple Egi menacé ». Les militants sont restés environ deux heures sur place, avant de quitter les lieux d'eux-mêmes. 

Les membres du collectif qui se définissent comme des art-activistes n'en sont pas à leur coup d'essai


Il y a un an, une trentaine de militants avaient déposé un tapis d'étoffes noires au pied de la Victoire de Samothrace, formant une "rivière de pétrole" symbolique, accompagnée de tracts "Total soutient le Louvre/Le Louvre soutient Total - #zerofossile". Quelques mois plus tard, les bassins extérieurs étaient victimes d'une "marée noire", après ajout d'un colorant noir "100% naturel" selon les organisateurs.

Cette campagne "Libérons le Louvre", lancée par un collectif d'associations emmené par 350.org, demande au musée de mettre un terme à son partenariat avec la Fondation Total, au nom de la lutte contre les dérèglements climatiques, les énergies fossiles - charbon, pétrole, gaz - étant largement responsables des gaz à effet de serre sources du réchauffement planétaire. "De plus en plus de communautés seront poussées à l'exil à mesure que les impacts du dérèglement climatique continueront de s'accentuer". "En tant que courroie de transmission entre les civilisations et les cultures, mais aussi en tant que lieu d'éducation, le partenariat avec Total entre en contradiction avec l'ambition du musée de tisser des ponts entre civilisations passées et générations actuelles" explique le collectif dans un communiqué.

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus