Adaptée à la crise sanitaire, la Nuit Blanche 2020 se recentre sur les musées parisiens

Avec une proposition réduite en raison de la pandémie, l’événement, dédié chaque année à l’art contemporain, met en valeur les musées parisiens pour cette édition 2020. Alors que les attroupements sont proscrits, certaines œuvres ne sont accessibles que sur inscription.
 

La carte des événements proposés pour cette Nuit Blanche 2020.
La carte des événements proposés pour cette Nuit Blanche 2020. © Nuit Blanche / Ville de Paris
Pas d’année blanche pour les amateurs d’art contemporain, ce samedi 3 octobre. Nuit Blanche est maintenu malgré le contexte sanitaire, mais dans une formule allégée. L’événement reste comme chaque année gratuit et propose de veiller dans la capitale toute la nuit, ou presque : la manifestation culturelle se terminera exceptionnellement à 2 heures du matin, heure du dernier métro, comme l'explique la Ville.

Au total, le programme (disponible en intégralité juste ici) met en avant plusieurs dizaines d’œuvres réparties dans Paris, mais aussi à proximité de la capitale à Aubervilliers, Nanterre ou encore Gentilly. Les projets sélectionnés ont été pensés autour du thème de la "commune présence", en hommage au poète et résistant René Char. Le commissariat de cette édition particulière a été confié aux directeurs et directrices de quatre musées de la capitale : Jeanne Brun (directrice du musée Zadkine), Fabrice Hergott (directeur du musée d'art moderne de la ville de Paris), Christophe Leribault (directeur du Petit Palais) et Amélie Simier (directrice du musée Bourdelle).

Certains événements accessibles sur inscription

Le tout est conçu avec deux parcours officiels. L’un rive droite, en passant entre autres par les jardins du Petit Palais, le musée d'Art moderne de Paris et le Palais de Tokyo. L’autre rive gauche, via les jardins du musée Bourdelle, les jardins de la Grande mosquée ou encore le boulevard Quinet. L’ensemble est pensé pour privilégier la déambulation et éviter les attroupements. Le dispositif s’adapte en effet à la crise sanitaire. Jauges réduites avec un comptage effectué en entrée et en sortie, solutions hydro alcoolique à l’entrée et à l’intérieur des sites, port du masque obligatoire… Le public est ainsi invité à se déplacer en petits groupes, et à respecter les mesures de distanciation physique et les gestes barrières. Plusieurs événements ne sont par ailleurs accessibles que sur inscription : Laurent Grasso au Musée Zadkine, Anne-Charlotte Finel au Musée Bourdelle, Mélanie Delattre-Vogt au Jardin de la Nouvelle France, Ghada AL Khater et Bonjour Lab au Kiosque des Champs-Elysées, et Jumana Emil Abboud à la Villa Vassilieff.

Du côté du réseau de la RATP, aucun dispositif spécifique, de gratuité par exemple, n’est mis en place cette année. Les transports respecteront leurs horaires habituels en week-end.

Nuit Blanche est organisée chaque premier samedi du mois d’octobre par la mairie de Paris, depuis 2002.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nuit blanche événements sorties et loisirs festival