En août, l'angoisse des bénéficiaires pour manger à sa faim

A Paris et en banlieue, l'association Août Secours Alimentaire prend le relais des associations fermées l'été. / © France 3 Paris - Île-de-France
A Paris et en banlieue, l'association Août Secours Alimentaire prend le relais des associations fermées l'été. / © France 3 Paris - Île-de-France

A Paris, l'association Août Secours Alimentaire prend le relais des associations fermées l'été. 3 jours par semaine, les bénévoles distribuent de l'aide aux familles. Mais les financements manquent.

Par Narjis El Asraoui avec MT

Ils sont une trentaine de bénévoles à s'afférer pour livrer les 360 colis alimentaires distribués ce jour-là. "Il y a des betteraves, du chocolat, pleins de petites choses qui peuvent se manger froides. Dans d'autres sacs on a des gratins dophinois, des choses qui sont meilleures pour les gens qui ont des gazinières", explique Armel Chausse un étudiant bénévole.

En été, l'aide alimentaire se fait rare. Quand les associations ferment leurs portes pour les vacances, Août Secours Alimentaire devient un relais indispensable. "Au mois d'août, tout est fermé, il n'y a pas d'aide. On ne peut plus manger, il faut bien trouver une solution", raconte Patricia Momy, en recherche d'emploi.
 

700 000 repas distribués

Ambiance familial dans cette association qui distribue des repas aux plus démunis depuis 1994. Mais les moyens manquent, en particulier cette année. "On espère que l'on pourra finir parce que financièrement, c'est toujours un petit peu court. On a du mal à boucler le budget parce que rien que sur la canicule, on est obligé d'acheter pleins de choses que l'on avait pas prévu comme des boissons, frigos, des congélateurs. On est obligé d'avoir une hygiène alimentaire optimale."

Treize journées de distribution comme celle-ci sont organisées pendant le mois d'août dans 8 centres à Paris et sa banlieue. Au total, 700.000 repas seront distribués.
 

Sur le même sujet

Les + Lus