Un appel pour sauver la coupole du lycée Henri IV

Une souscription a été lancée pour réunir des fonds nécessaire à la rénovation de la coupole du lycée Henri IV. Il manque 900.000 euros. / © France 3 Paris - Île-de-France
Une souscription a été lancée pour réunir des fonds nécessaire à la rénovation de la coupole du lycée Henri IV. Il manque 900.000 euros. / © France 3 Paris - Île-de-France

Un appel de fonds est lancé pour restaurer la coupole du lycée Henri IV qui abrite un chef d'œuvre de l'art rococo. L'édifice date du XVIIIe siècle et n'a jamais subit de travaux. Aujourd'hui, il menace de s'effondrer. Mais les fonds publics ne suffisent pas pour le sauver.

Par MT avec Gaëlle Darengosse

Sous la coupole du lycée Henri IV, l'Apothéose de saint Augustin. Cette œuvre est l'un des joyaux de l'art rococo en France. Rafistolée, suturée de toute part, l'œuvre a traversé trois siècles.

► PHOTO 360°. La coupole de la bibliothèque du lycée Henri IV (cliquez sur l'image et naviguez dedans)
"C'est une coupole qui date du début du XVIIIe et composée d'une fresque de Jean Restout, une œuvre absolument exceptionnelle mais en très mauvais état", explique Martine Breyton, proviseure de l'établissement scolaire Henri IV.

Un appel pour sauver la coupole du lycée Henri IV
Intervenants : Martine Breyton, proviseur de l'établissement scolaire Henri IV; Guillaume Poitrinal, président de la Fondation du patrimoine - France 3 Paris - Île-de-France - Gaëlle Darengosse, Nicolas Metauer, Thierry Rousseau, Grégoire Courtois, Pierre-Marie Noublanche

Menace d'effondrement


Depuis 2 ans, des filets de protection ont été accrochés pour que le ciel ne tombe sur la tête de la proviseure et de ses élèves. "Elle est très très abimée. C'est le résultat de nombreuses infiltrations. A l'extérieur, la structure est très endommagée. On dit qu'elle menace ruine, donc il est urgent de réaliser ces travaux", poursuit Martine Breyton.

Des travaux estimés à 2,5 millions d'euros. Les collectivités territoriales ne peuvent en régler qu'une partie. "On va lancer une souscription populaire comme le fait la Fondation du patrimoine comme aujourd'hui pour 2.700 monuments, des bâtiments en périls en France. On invite tout le monde à venir contribuer à partir de 5 euros sur ce magnifique projet." Il manque encore 900.000 euros.

Un appel à souscription avait permis il y a 20 ans la rénovation des bibliothèques. Cette fois, élèves et enseignants espèrent rendre au lycée tout son éclat.

Sur le même sujet

Les + Lus