Après l’incendie de Notre-Dame, l’émotion et les prières des fidèles catholiques

Après l’incendie impressionnant de Notre-Dame, l’heure est au recueillement du côté des paroissiens et des fidèles parisiens. Dans la capitale, les églises ont fait sonner leurs cloches dans la nuit de lundi à mardi.

Dans l'obscurité, les flammes ravagent la cathédrale Notre-Dame de Paris.
Dans l'obscurité, les flammes ravagent la cathédrale Notre-Dame de Paris. © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
« Ce matin, toutes les églises sont ouvertes ou vont ouvrir ». C’est par ces mots que l’archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, a invité ce mardi matin les fidèles catholiques à se recueillir, après le ravage de Notre-Dame de Paris lundi soir. A Paris, des jeunes catholiques ont décidé de prier aux abords de la fontaine Saint-Michel. Et déjà hier soir, des croyants se sont réunis près de la cathédrale pour prier et chanter « Je vous salue Marie ».

Les églises parisiennes ont fait sonner leurs cloches

L’église Saint-Roch est par ailleurs restée ouverte toute la nuit pour accueillir les fidèles. Les cloches de nombreuses églises ont également sonné pour appeler à la prière, comme l’église Saint-Vincent-de-Paul dans le 10e arrondissement. Au Vatican, le Saint-Siège a appris « avec incrédulité et tristesse la nouvelle du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale de Notre-Dame, symbole de la chrétienté en France et dans le monde », d’après les mots d’Alessandro Gisotto, le directeur de la salle de presse du Vatican.

« Nous exprimons notre proximité avec les catholiques français et la population parisienne, a également commenté Alessandro Gisotto. Nous prions pour que les pompiers et pour tous ceux qui font leur possible pour faire face à cette situation dramatique. »
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
notre-dame de paris incendie faits divers patrimoine culture