Attentats du 13-Novembre : Jawad Bendaoud, le « logeur » des terroristes, condamné en appel à quatre ans de prison

Après avoir été relaxé en première instance, Jawad Bendaoud vient finalement d’être condamné en appel. Une annonce accueillie calmement par le prévenu, connu pour ses frasques.

Relaxé en première instance, mais finalement condamné en appel. Jawad Bendaoud, qui avait logé deux terroristes des attaques du 13 novembre 2015, a été condamné ce vendredi à Paris à quatre ans de prison.

Parmi les personnes hébergées par l’homme, on trouve notamment le cerveau présumé des attentats : Abdelhamid Abaaoud.

Relaxé en première instance, en février 2018

Le prévenu, connu pour des déclarations jugées parfois fantaisistes ou absurdes au cours des audiences, a réagi calmement à l'annonce de la cour d'appel.

Jugé pour recel de malfaiteurs terroristes, Jawad Bendaoud avait été relaxé en février 2018. Le parquet, en décembre dernier, avait requis cinq ans de prison contre lui.