Barbès Football Nation : la CAN du 18 reprend pour une cinquième édition

replay

Chaque année, ils rejouent la Coupe d'Afrique des Nations. Durant un mois, le 18e voit s'affronter plusieurs équipes de foot de la Goutte d'Or. Un événement fédérateur au-delà des différences ethniques et religieuses. Un quartier réuni autour d'une même passion, sous l'œil attentif de la caméra d'Andres Jarach.

Dans le quartier de la Goutte d'Or, au nord de Paris, à l'est de la Butte Montmartre, l'effervescence gagne du terrain. Les habitants se préparent pour la nouvelle CAN (Coupe d'Afrique des Nations) de la Goutte d'Or, au square Léon.

Aux prémices de ce qui est à présent devenu un événement incontournable, des jeunes du quartier, amateurs de football et désœuvrés lors d'un mois de ramadan particulièrement chaud. Une rumeur monte jusqu'à eux, Evry organise une version locale de la CAN. Le soir même, la décision est prise, six équipes se sont déjà formées dans la journée, la Goutte d'Or va créer sa propre CAN, la "CAN du 18e".

D'amis à adversaires

L'Afrique, c'est le continent dont sont originaires la majorité des habitants, même si l'on compte également des communautés d'Europe de l'Est ou des familles n'ayant jamais quitté la France. Guinéens, Marocains, Capveridens, Sénégalais, Français, tous les enfants de la Goutte d'Or sont nés à l'hôpital Lariboisière et tous se connaissent.

Une enfance qui se déroule, pour la majorité des garçons, au sein de l'association des Enfants de la Goutte d'Or. Du club de foot en passant par l'aide aux devoirs, les voyages, le prêt de fournitures et la préparation de repas, les jeunes grandissent ensemble. 

C'est aussi là que la passion du foot grandit. Une passion qui rassemble et qui permettra, des années plus tard, de créer la CAN du 18 : "La seule CAN qui se déroule au cœur du quartier". 

Du sport et des soirées festives

Plus qu'un événement sportif, qui mobilise chaque année des centaines de sportifs amateurs et de spectateurs, la "cage" du square Léon est aussi un lieu de fête où Barbès prouve au tout-Paris son esprit de vivre-ensemble. Car si l'on retrouve l'équipe de Tunisie, du Maroc ou encore du Sénégal, l'équipe de France a elle aussi posé ses crampons sur le bitume depuis 2021. Et nul doute qu'une équipe yougoslave serait également la bienvenue.

Dans ce documentaire, Mehdi, Lamine et Mamoudou, les organisateurs de la CAN de l'association Nouvel Air, nous racontent leur parcours et leur vision du quartier qui fait battre leurs cœurs. Les coachs de chaque équipe mais aussi les membres des différents collectifs de la Goutte d'Or passent devant la caméra d'Andres Jarach pour nous faire vivre, à travers leurs récits, une vraie CAN du 18, dans l'esprit de Barbès. Un microcosme protecteur qui s'étend bien au-delà des clichés.

"Barbès Football Nation" c'est ce jeudi à 23.00 sur France 3 Paris Île-de-France et en replay sur france.tv/idf

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité