Une campagne choc anti-fourrure de la fondation Brigitte Bardot en région parisienne

Détail d'une affiche de la nouvelle campagne d'affichage de la fondation Brigitte Bardot. / © Fondation Brigitte Bardot
Détail d'une affiche de la nouvelle campagne d'affichage de la fondation Brigitte Bardot. / © Fondation Brigitte Bardot

La fondation Brigitte Bardot lance une campagne d'affichage dans plusieurs villes d'Île-de-France, afin de sensibiliser le public à la question de la fourrure d'origine animale garnissant certains vêtements.

Par France 3 Paris IDF/ET

Une campagne choc pour la fondation Brigitte Bardot en cette fin d'année. L'association de défense des animaux lance une nouvelle campagne dans plusieurs villes d'Île-de-France, afin de sensibiliser le public à la question de la fourrure d'origine animale, présente dans certains vêtements.

Sur l'affiche, on voit ainsi un homme portant un blouson, du sang ruisselant de son col en fourrure. Un slogan indique : "J'aime les animaux... Morts !"
Le millier de panneaux, répartis à Paris et dans plusieurs villes de la région parisienne, visent à interpeller le public, alors que certains clients achètent des vêtements comportant de la fourrure animale, "parfois sans le savoir, pensant que c'est de la fourrure synthétique", explique la fondation.

Des chinchillas ou des renards

Selon la structure, qui milite pour la défense des animaux, cette fourrure "vient souvent de Chine, où la fausse fourrure coûte plus chère". Parmi les animaux les plus fréquemment "utilisés" : les renards, les ratons laveurs, les ragondins ou encore les chinchillas...

Pour sensibiliser le public à cette question, une autre association, Fourrure Torture, organisera d'ailleurs une journée d'action nationale le 14 janvier, premier samedi des soldes d'hiver.

Sur le même sujet

Essonne – Élus locaux se mobilisent pour un réaménagement de la N20

Les + Lus