• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Circulation différenciée : attention aux contrôles de police

Le jeudi 22 juin, des policiers veillent au respect de la circulation différenciée Porte Maillot à Paris. / © C.Mirabaud / France 3 Paris Île-de-France
Le jeudi 22 juin, des policiers veillent au respect de la circulation différenciée Porte Maillot à Paris. / © C.Mirabaud / France 3 Paris Île-de-France

Attention si vous devez prendre votre voiture ce jeudi la préfecture a interdit la circulation des véhicules les plus polluants. Sont concernés les voitures portant les vignettes Crit'Air 4 et 5. Les sans vignettes ne peuvent pas non plus rouler. Comment les automobilistes ont-ils réagi ce matin ?

Par VP

Ce jeudi 22 juin seuls les véhicules de la classe 0 à 3 Crit’Air peuvent se déplacer à Paris et dans son agglomération. Entre les véhicules porteurs des vignettes 4 et 5 et ceux qui n'ont pas encore commandé leur pastille de couleur, au total ce sont 2.8 millions de voitures qui sont immobilisées. Selon la préfecture de police de Paris, l'interdiction concerne 28% des véhicules immatriculés en petite couronne et 12% des véhicules circulant dans la zone intra A 86.

Les véhicules autorisés à rouler doivent aussi observer quelques consignes comme réduire la vitesse de 20 km/h sur l’ensemble du réseau routier d’Île-de-France (hors agglomération). Les véhicules de plus de 3,5 T en transit doivent contourner l’agglomération parisienne par la Francilienne.

La circulation différenciée doit permettre de réduire de 32% la part d’oxydes d’azote émise provenant du trafic.

Depuis lundi 19 juin, la préfecture de police a renforcé les contrôles dans le périmètre concerné. Plus de 500 effectifs ont été engagés les lundi 19 et mardi 20 juin, 5 683 infractions ont été relevées dont notamment 5 564 pour excès de vitesse et 106 liées aux contrôles techniques. Ce jeudi les points de contrôle doivent vérifier si les automobilistes respectent bien la circulation différenciée.

>> Voir le reportage de Fanny Bouteiller et Christian Mirabaud. ils ont rencontré le Lieutenant Colonnel Gilles Tiran de la Préfecture de police de Paris et Christophe Nadjvosky, adjoint chargé des transports à la Mairie de Paris.

Les contrôles de la circulation différenciée

Sur le même sujet

Seine-Saint-Denis – L'une des premières maisons en béton au monde en danger

Les + Lus