• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Contre les gilets jaunes, des soutiens à Emmanuel Macron défileront le dimanche 27 janvier prochain à Paris

Le collectif « Stop, maintenant, ça suffit ! » et le mouvement des « foulards rouges » organisent le 27 janvier 2019 une marche contre les gilets jaunes à Paris. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Le collectif « Stop, maintenant, ça suffit ! » et le mouvement des « foulards rouges » organisent le 27 janvier 2019 une marche contre les gilets jaunes à Paris. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Le collectif « Stop, maintenant, ça suffit ! » et le mouvement des « foulards rouges » organisent le 27 janvier prochain une marche contre les gilets jaunes, dès 14 heures place de la République.

Par Pierre De Baudouin

Après de nombreuses semaines de manifestations, voilà qu’une marche contre les gilets jaunes s’annonce dans la capitale, le dimanche 27 janvier prochain, dès 14 heures place de la République.
A l’origine du défilé : le collectif « Stop, maintenant, ça suffit ! » et le mouvement des « foulards rouges », tous les deux opposés au mouvement des gilets jaunes. Le collectif et le mouvement ont en effet lancé cette semaine sur Facebook un appel à une « Marche Républicaine des Libertés », pour soutenir le président Emmanuel Macron.
Capture d'écran de l'événement Facebook pour la "Marche Républicaine des Libertés" le dimanche 27 janvier 2019. / © Facebook
Capture d'écran de l'événement Facebook pour la "Marche Républicaine des Libertés" le dimanche 27 janvier 2019. / © Facebook

Une marche « apolitique », pour soutenir Emmanuel Macron

Sur l’événement Facebook, où plus de 17.000 utilisateurs du réseau social se déclarent « intéressés » avec près de 6.000 « participants » ce dimanche midi, le « foulard rouge » Benois Peintre présente son mouvement comme « apolitique » et la marche également comme « non politisée ». Et ce, ironiquement, alors même que la marche soutient explicitement Emmanuel Macron.
Le mouvement des « foulards rouges » milite pour « la fin des blocages et des incivilités commises par les gilets jaunes depuis des semaines » et le « retour du dialogue entre les gilets jaunes et le gouvernement, dans un cadre apaisé ». Les « foulards rouges » s’opposent aussi à l’idée de « referendum d'initiative populaire » portée par les gilets jaunes, « une atteinte » selon eux aux institutions et à l'économie.

Ce samedi 29 décembre à Paris, plus de 800 gilets jaunes se sont rassemblés selon la préfecture de police au cours de la journée.

Sur le même sujet

Le succès des cahiers de doléances à Ivry sur Seine

Les + Lus