Coronavirus : Anne Hidalgo communique sur les mesures de confinement à Paris

Anne Hidalgo à son QG de campagne à Paris le 15 février. / © AFP / JOEL SAGET
Anne Hidalgo à son QG de campagne à Paris le 15 février. / © AFP / JOEL SAGET

Désormais, les services de la Ville se concentrent sur leurs missions essentielles, comme la collecte des ordures, la police municipale, le portage des repas aux personnes âgées, l’hébergement d’urgence, l’état civil ou encore les services funéraires explique la maire de Paris dans un communiqué.

Par France 3 IDF / EB

A peine le temps de se réjouir de ses résultats électoraux du 1er tour que la maire de Paris reprend la main sur le coronavirus et la mise en place du confinement demandé par le gouvernement.

Dans son communiqué, Anne Hidalgo rappelle les missions essentielles de la ville : la collecte des ordures, la police municipale, le portage des repas aux personnes âgées, l’hébergement d’urgence, l’état civil ou encore les services funéraires. Elle précise que les crèches, les écoles et les collèges restent ouverts mais seulement pour accueillir les enfants des personnels de santé, qui ne peuvent pas les garder.

Anne Hidalgo précise tout d'abord que suite aux décisions du gouvernement, les déplacements doivent être très strictement limités aux seuls motifs suivants : "aller travailler pour celles et ceux qui ne peuvent faire autrement, faire ses courses, se rendre chez son médecin ou son pharmacien ou pour des raisons familiales impérieuses".

Les marchés alimentaires en plein air sont ouverts

"Il est encore possible de faire du sport en plein air seul, à proximité de chez soi, et de promener son chien", explique-elle. "Les marchés alimentaires demeurent ouverts. J’ai demandé que des consignes très strictes d’espacement des étals soient respectées. Il est plus que jamais indispensable, sur ces marchés, de conserver aussi une distance minimale et d’appliquer avec soin l’ensemble des autres gestes barrière recommandés par les autorités sanitaires, explique l'élue".
 

Le stationnement dans Paris est gratuit

"Pour faciliter le travail des médecins, des infirmiers et des autres personnels de santé, le stationnement dans Paris est gratuit. Les personnels de santé peuvent se garer en outre sur les places réservées aux livraisons" est-il précisé dans le communiqué.

Des salles d'attente pourraient être délocalisées dans les mairies

Pour faire face à un éventuel afflux de demandes,  la maire de Paris a "demandé aux maires d’arrondissement de prévoir la mise à disposition de salles pour accueillir les consultations des médecins généralistes dont les salles d’attente seraient trop exiguës".

Des gymnases supplémentaires pour accueillir les sans-abri

"Pour l’accueil des personnes sans-abri, un gymnase supplémentaire a d’ores et déjà été ouvert dès aujourd’hui. J’ai proposé aux services de l’Etat la mise à disposition de 14 gymnases supplémentaires. J’ai également demandé que des chambres d’hôtel soient mises à disposition des associations pour accueillir les familles avec enfants." "Pendant toute la durée de la crise sanitaire, tous les bains-douches municipaux resteront ouverts".

La restauration scolaire vient en soutien aux associations

Dernière annonce de la maire dans son communiqué publié ce matin "J’ai demandé à ce que la restauration scolaire municipale puisse préparer des repas quotidiens en soutien des associations humanitaires".

En revanche tous les musées de la Ville, les bibliothèques, les centres d’animation, les parcs et jardins resteront fermés.
 

Sur le même sujet

Les + Lus