Coronavirus : «Si tu ne viens pas à la musique, la musique viendra à toi», clame la Philharmonie de Paris

Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles mesures de limitation des déplacements. Seuls les déplacements qualifiés d'impératif sont autorisés. Pour que la musique reste présente dans nos vies, certains concerts se déroulent sans spectateurs et sont diffusés en streaming.
© Loic VENANCE / AFP
Streaming en direct, diffusion d'anciens concerts ou productions d'opéra sur les applications et les plateformes, mais aussi des initiatives individuelles d'artistes se retrouvent sur la toile.

L'Opéra de Paris, qui connaît une véritable saison noire après une grève historique et coûteuse à laquelle s'ajoute la récente fermeture, a indiqué qu'il mettra en place une programmation d'opéra et de ballet en streaming gratuit sur son site et en collaboration avec Culturebox. Dès mardi, la nouvelle production de l'opéra «Manon», qui a à peine survécu après la première début mars, sera diffusée.

 «La musique viendra à toi»


En France, le violoniste Renaud Capuçon a tweeté dimanche une vidéo de lui jouant une mélodie de Dvorak à l'aide de l'application NomadPlay qui permet à un instrumentaliste d'être accompagné virtuellement d'un orchestre.

«Si tu ne viens pas à la musique, la musique viendra à toi», lance comme slogan la Philharmonie de Paris qui rappelle qu'en guise de «kit de survie musical», tous ses anciens concerts sont disponibles sur son application «PhilharmonieLive», sans compter des playlists et une visite virtuelle de son Musée de la musique sur son site.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture opéra musique