• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Découverte des secrets des eaux de Paris : puits à l'Albien de la Butte-aux-Cailles

© France 3 Paris IDF / Paname
© France 3 Paris IDF / Paname

Partons à la découverte des secrets des eaux de Paris et de l'Île-de-France. A Paris, plus qu'ailleurs, il ne faut jamais dire " Fontaine, je ne boirai pas de ton eau ". Vous allez voir pourquoi ...

Par France Montagne

La grande histoire de l'eau de Paris


Avec plus de 1200 fontaines et points d’eau potable d’époques et de styles différents38 piscines municipales, des sources, des puits artésiens et autres guinguettes au bord de la Seine, Paris dispose d’un patrimoine singulier, mais trop souvent méconnu. Dans " Eau de Paname "  Yvan Hallouin et Frédérick Gersal proposent d’explorer Paris, quartier par quartier, pour y dénicher de belles histoires d’eau. Un élément, géré, valorisé, maîtrisé tout au long de l’histoire de Paris. Un élément de plus en plus précieux, que nous devons chérir comme un être cher.
 
Dans " Eau de Paname " Yvan Hallouin et Frédérick Gersal proposent d’explorer Paris, quartier par quartier, pour y dénicher de belles histoires d’eau. / © France 3 Paris IDF / Paname
Dans " Eau de Paname " Yvan Hallouin et Frédérick Gersal proposent d’explorer Paris, quartier par quartier, pour y dénicher de belles histoires d’eau. / © France 3 Paris IDF / Paname
 

" Fontaine je ne boirai pas de ton eau "... mais si !


Si il y a bien une expression qu'il ne faut jamais dire à Paris c'est " Fontaine je ne boirai pas de ton eau " ! 
La plupart des fontaines parisiennes nous offrent une eau portable.
Il y a en à même une, tout à fait exceptionnelle, où les gens se pressent en masse pour venir boire son eau.
 
Le puits de la Butte-aux-Cailles a été le premier rénové et équipé d'une toute nouvelle fontaine, plus moderne et tubulaire, qui trône désormais au milieu de la place Paul Verlaine. / © France 3 Paris IDF / Paname
Le puits de la Butte-aux-Cailles a été le premier rénové et équipé d'une toute nouvelle fontaine, plus moderne et tubulaire, qui trône désormais au milieu de la place Paul Verlaine. / © France 3 Paris IDF / Paname


La nappe de l'Albien


Depuis presque 20 ans, on vient, parfois de très loin, jusqu'à cette petite place du 13ème arrondissement pour remplir ses jerricanes et ses bouteilles.
Cette fontaine, un peu particulière, est l'un des trois points d'eau souterrains de Paris, alimenté par la nappe de l'Albien.

 
© France 3 Paris IDF / Paname
© France 3 Paris IDF / Paname


Jadis, un puits artésien


Lors du premier forage, ce puits était artésien.
Cette appellation désigne un puits duquel l'eau jaillit naturellement ou suite à un forage.
Ces sont les moines de l'abbaye de Lillers en Artois qui découvrirent ce phénomène en 1126, d'où le nom de ce type de puits.

 
le puits de la Butte-aux-Cailles continue de distribuer gratuitement une eau très appréciée des parisiens, à l'abris de toutes les pollutions modernes. / © France 3 Paris IDF / Paname
le puits de la Butte-aux-Cailles continue de distribuer gratuitement une eau très appréciée des parisiens, à l'abris de toutes les pollutions modernes. / © France 3 Paris IDF / Paname


En 1863, le préfet Haussmann autorise les travaux de forage qui se situent entre 600 et plus de 700 m de profondeur sous Paris dans le but d'augmenter le débit de la rivière de la Bièvres, mais aussi de compléter les besoins en eau du 13ème arrondissement.

 
© France 3 Paris IDF / Paname
© France 3 Paris IDF / Paname

Le puits de la Butte-aux-Cailles a été le premier rénové et équipé d'une toute nouvelle fontaine plus moderne et tubulaire qui trône désormais au milieu de la place Paul Verlaine.

 


Mais ce n'est pas tout, loin des regards se cache, dans les sous-sols de la fontaine, un ensemble moderne de pompes et de systèmes de contrôle permettant à cette eau ferrugineuse de remonter jusqu'à la surface.

 
© France 3 Paris IDF / Paname
© France 3 Paris IDF / Paname

Grâce a toutes ces installations, le puits de la Butte-aux-Cailles continue de distribuer gratuitement une eau très appréciée des parisiens à l'abris de toutes les pollutions modernes.

 

 
© France 3 Paris IDF / Paname
© France 3 Paris IDF / Paname

Cette insatllation souterraine permet de retrier le fer trop présent dans cette eau et aussi de la refroidir pour des raisons sanitraires.
© France 3 Paris IDF / Paname
© France 3 Paris IDF / Paname


Le saviez-vous ?


La production quotidenne d'eau potable à Paris s'élève à 1/2 million de mètres³.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Des communes à la recherche de solutions pour consommer moins d'eau

Les + Lus