Des opposants au "mur" de la Gare d'Austerlitz présentent un contre-projet plus écologique

Publié le Mis à jour le
Écrit par Tom Rousset avec AFP

Un ensemble d'associations opposées au projet de grands bâtiments le long de la Gare d'Austerlitz ont présenté ce mercredi un contre-projet faisant la part-belle aux espaces verts.

Le Collectif Austerlitz a proposé ce mercredi lors d'une réunion un contre-projet au mur d'Austerlitz qu'elle qualifie de mur écrasant. Cet ensemble d'associations s'oppose à la construction de ce projet d'immeubles situé entre la gare et l'Hôpital de la Pitié-Salpêtrière qui sera composé de 50 000 m² de bureaux. Le collectif parle en évoquant ce projet d'un "monstre à un milliard d'euros dont personne n'a besoin à Paris".

 Cet ensemble immobilier comprendra des bureaux, des commerces et des logements. À la place, Roland Lavrière, un "passionné d'architecture", membre du collectif Austerlitz propose la construction de deux bâtiments néo-classiques, bien plus petits, entourant le métro aérien de la ligne 5, une terrasse publique, un amphithéâtre et 1,6 hectares de verdure. Le Collectif Austerlitz se dit ouvert à d'autres propositions et aux styles architecturaux en rupture à condition de prendre en compte le patrimoine environnant dont la Pitié-Salpêtrière et le Jardin des Plantes.

Le Collectif Austerlitz dénonce un projet "climaticide"

Parmi les préoccupations du Collectif Austerlitz quant à la poursuite du projet se trouve la problématique de l'impact climatique d'une telle opération. Selon Christine Nedelec de France Nature Environnement, ce projet est "climaticide"

 Elle déplore le fait que cet ensemble immobilier de "plus de 300 m de long" et 37 m de hauteur ne proposent que 500 m² d'espaces verts. Le projet actuel est à l'arrêt puisque le collectif qui demandait l'annulation du permis de construire a déposé le 14 janvier dernier un pourvoi en cassation après avoir été débouté par la Cour administrative d'appel.                      .