Cet article date de plus de 6 ans

Enquête sur l'incendie de la Cité du Labyrinthe: appels à témoins demandés

Des appels à témoins doivent être lancés pour faire avancer l'enquête pénale sur l'incendie de la Cité du Labyrinthe, l'un des plus meurtriers à Paris ces dernières années, ont estimé mardi des parties civiles dans une demande au juge d'instruction.
Des appels à témoins doivent être lancés pour faire avancer l'enquête pénale sur l'incendie de la Cité du Labyrinthe, l'un des plus meurtriers à Paris ces dernières années, ont estimé mardi des parties civiles dans une demande au juge d'instruction.

L'incendie de cet immeuble situé Cité du Labyrinthe, dans le quartier populaire de Ménilmontant (XXe) avait fait cinq morts, dont quatre étudiantes étrangères, et une cinquantaine de blessés, dont six graves, dans la nuit du 13 au 14 avril 2011. Il s'agissait de l'incendie le plus meurtrier dans la capitale depuis celui de l'hôtel Paris-Opéra, qui avait fait 24 morts en 2005. Le parquet de Paris avait ouvert une information judiciaire pour "destruction volontaire par incendie".

L'hypothèse d'un acte criminel avait été rapidement privilégiée car des traces d'hydrocarbure avaient été relevées sur les lieux de l'incendie à proximité du départ présumé du sinistre. 

Mardi, Me Eric Plouvier, avocat de plusieurs parties civiles, a adressé une demande d'acte à la juge d'instruction parisienne menant les investigations. "Plus de trois ans après les faits, il apparaît utile à la manifestation de la vérité de faire procéder à plusieurs appels à témoins par tous moyens", indique cette demande d'actes, que l'AFP a pu consulter. "Une suite favorable à cette demande me paraît de nature à augmenter les chances de faire prospérer l'enquête", ajoute l'avocat.

Plusieurs des victimes avaient péri en se défenestrant. La dépouille d'une cinquième avait été retrouvée brûlée dans les étages de l'immeuble.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers