Finale de la Coupe du monde 2018 : l'ambiance de folie à Paris

Ce dimanche, la ville de Paris se pare de bleu blanc rouge. Dès le début de la journée, les premiers supporters ont arpenté les rues, drapeaux tricolores en main ! La fan zone sur le Champ de Mars a même été prise d'assaut et a dû fermer dès 14h30.

Les supporters français réunis sur le Champ de Mars à quelques heures du coup d'envoi de la finale de la Coupe du monde, le 15 juillet 2018.
Les supporters français réunis sur le Champ de Mars à quelques heures du coup d'envoi de la finale de la Coupe du monde, le 15 juillet 2018. © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
À quelques heures du coup d'envoi, les supporters des Bleus ont envahi la capitale. 

Du bleu blanc rouge sur les joues et un seul mot d'ordre : allez les Bleus ! 
 
En tout début d'après-midi déjà, le métro parisien a été pris d'assaut. Certains ont même rebroussé chemin et sont finalement parti à pied : direction de Champ de Mars. 
 
Le métro déjà bondé à Montparnasse à 14h30 pour la finale de la Coupe du monde 2018
Le métro déjà bondé à Montparnasse à 14h30 pour la finale de la Coupe du monde 2018 © France 3 Paris
 

La fan zone remplie à 14h30


Devant la Tour Eiffel, un écran géant a été mis en place pour l'occasion.
 
Dès 14h30, la préfecture de police annonce que la fan zone, qui peut accueillir 90 000 personnes, est déjà complète. "Retransmission de la finale #FRACRO de la Coupe du Monde de football #CM18 sur le Champ-de-Mars, la jauge est atteinte. Nous ne pouvons plus accepter de nouvelles personnes sur la fan zone pour des raisons de sécurité", indique-t-elle sur son compte Twitter. 
 
Malheureusement, la foule, déjà bien compacte, a fait tomber les barrières de sécurité. Selon les journalistes de Franceinfo présents sur place, cet incident a fait une vingtaine de blessés.
 


H-1 : on se chauffe la voix


À quelques minutes du début de la finale, les supporters de la fan zone donnent de la voix.

"Qui ne saute pas n'est pas Français", peut-on entendre devant l'écran géant mis en place au Champ de Mars. 
 
On chante aussi du côté du 4e arrondissement de Paris, où les supporters mettent l'ambiance rue des Lombards.
   

Début du match et premiers frissons 


Dès les premières minutes de jeu, la tension monte chez les supporters. Mais au premier but sur coup franc d'Antoine Griezmann, c'est la délivrance ! 
 
La Croatie revient au score, pour la plus grande joie des supporters croates présents à Paris. 1-1 et tout est à refaire.
 
Les Français réussissent à reprendre l'avantage après un pénalty sifflé à cause d'une faute de main dans la surface. Antoine Griezmann inscrit le deuxième but ! On y croit fortement du côté des supporters ! 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe du monde de football football sport