Football : les supporters parisiens interdits de déplacement pour le match OM-PSG

Ce mardi, le ministère de l’Intérieur a publié un arrêté interdisant le déplacement des supporters du PSG en vue du match de ce dimanche face à l’Olympique de Marseille au Stade Vélodrome.

Il n’y aura pas de supporters parisiens en tribune ce dimanche lors du match de la onzième journée de Ligue 1 au Stade Vélodrome. La décision a été prise par le ministère de l'Intérieur via un arrêté publié ce mercredi au Journal Officiel. « Le déplacement individuel ou collectif  "de supporters du PSG est interdit entre les communes d’Île-de-France et Marseille selon l’arrêté qui évoque pour justifier cette décision, les relations empreintes d’animosité depuis de très nombreuses années" entre les supporters des deux clubs. Le Ministère explique d’une part que les déplacements des supporters du PSG sont "fréquemment source de troubles à l’ordre public et d’autre part que certains supporters marseillais font fréquemment la preuve de leur comportement violent".

L’arrêté cite en tant qu’exemple les incidents survenus lors du match de l’équipe des marseillais le 30 septembre dernier contre le club turc de Galatasaray dans le stade des Phocéens. Une rencontre qui fut interrompue à la suite de confrontations violentes entre supporters et forces de l’ordre. De son côté, la préfecture des Bouches-du-Rhône avait interdit l’accès aux abords du stade aux supporters parisiens en vue de la rencontre de ce dimanche dans un arrêté datant du 5 octobre. 

« Les antagonismes entre les deux clubs sont trop forts »

Du côté des supporters, cette décision déçoit, mais ne surprend pas. Les Parisiens sont déjà interdits de déplacement à Marseille depuis de nombreuses années pour les soirs de « classico ». Pour Eric Bidault, supporter historique du Parc des Princes, ce nouvel arrêté tombe sous le sens. "Durant les dernières années où nous sommes allés à Marseille, nous ne pouvions même pas visiter la ville, la sécurité restait en permanence près de nous. Une fois dans le stade, nous scrutions constamment le camp d’en face afin d’éviter les projectiles dans notre direction".

Selon ce fan parisien de la première heure, les antagonismes entre les deux équipes sont trop forts pour que les supporters visiteurs puissent revenir dans le stade adverse durant les saisons à venir. "Cela devient dangereux pour tout le monde, cela n’a plus rien à voir avec le foot", se lamente-t-il.                      

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
psg football sport