• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Gay Games : il raconte les épreuves avec des Lego

© France 3/JAG
© France 3/JAG

Si vous suivez les Gay Games 2018 à Paris - ou pas ! - vous n'avez pas échappé à ces vidéos ou diaporama racontant quotidiennement sur les réseaux sociaux les épreuves avec des Lego. Derrière ces animations, Régis Dugué, créateur et animateur de la page Facebook Live Gay Games Paris 2018.

Par Jennifer Alberts


Régis Dugué a longtemps joué au foot au Paris football Gay. Dans la vie, il est géomaticien ("c'est un géographe qui fait de l'informatique!"). Mais en ce moment, la vie de Régis, ce sont les Gay Games. Photographe officiel et bénévole des épreuves, il a également aidé l'équipe d'organisation en créant les cartes mises en ligne sur le site internet des Gay Games 2018. Et comme si cela ne suffisait pas, il a crée une page Facebook dédiée à l'événement. La particularité de Live Gay Games 2018 ? Les épreuves y sont racontées avec des Lego !

 

 


Il avait peur que les médias ne parlent pas assez des Gay Games 2018 et qu'ils restent confidentiels. Il a alors décidé de proposer aux internautes sa propre couverture des GG. Des compte-rendus qui lui permettraient de toucher un public plus large que la seule communauté homosexuelle.
 


C'est ainsi qu'est née l'idée de cette page Facebook en forme d'émission télé. Chaque jour, à l'heure précise des compétitions, il en publie un résumé photographique d'une précision visuelle digne d'un horloger suisse : les stades, les maillots des athlètes, les salles de sport... Tout est d'une ressemblance bluffante ! Et tout ça, en Lego ! Il a même crée deux présentatrices à l'effigie de ses collègues de la Team Photo des Gay Games. Sans oublier les jingles pour lancer l'émission qui commence avec la première épreuve de la journée et s'achève avec la dernière.


Des milliers d'heure de travail pour construire les scènes, autant de photos prises et publiées et bien plus de petites briques de toutes les couleurs. Un travail titanesque, préparé à l'avance, qui a débuté en décembre dernier pour être prêt à démarrer une semaine avant la cérémonie d'ouverture - qu'il a également reproduite ! Tout comme l'hôtel de ville de Paris sur le parvis duquel est installé le village des Gay Games, construit avec la boîte du parlement britannique !!!
 
© France 3/JAG
© France 3/JAG

Pour être le plus réaliste possible, Régis a du faire preuve de beaucoup d'esprit de "bidouille" : "c'est ce qui est le plus drôle à faire !!".
A la fin des Gay Games, Régis va remiser ses Lego et les garder en souvenir. Il va prendre des vacances et "reprendre une vie sociale". Une vraie. Pas en Lego !












 

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus