• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Gilets jaunes : 5 chiffres et photos pour résumer “l'acte IV” des manifestations à Paris

Des gilets jaunes sur les Champs-Elysées à Paris, samedi 8 décembre. / © Zakaria ABDELKAFI / AFP
Des gilets jaunes sur les Champs-Elysées à Paris, samedi 8 décembre. / © Zakaria ABDELKAFI / AFP

Des milliers de personnes dans les rues de Paris, quelques heurts et dégâts: les chiffres et informations importantes à retenir des manifestations des gilets jaunes du 8 décembre.

Par Marc Taubert

Après les fortes tensions des manifestations du 1er décembre, "l'acte IV" était scruté de près et le gouvernement attendu au tournant. Il a déployé un dispositif sécuritaire inédit en France, à Paris en particulier.

Le chiffre. 8.000 membres des forces de l'ordre à Paris.

La photo. Ils étaient appuyés par 14 blindés à roue qui parcouraient pour la première fois la capitale.
Des blindés ont été déployés pour appuyer les forces de l'ordre à Paris. C'était la première fois qu'ils roulaient dans la capitale. / © France Montagne - France 3 Paris - Île-de-France
Des blindés ont été déployés pour appuyer les forces de l'ordre à Paris. C'était la première fois qu'ils roulaient dans la capitale. / © France Montagne - France 3 Paris - Île-de-France

 

Des manifestations d'abord calmes

Des manifestations d'abord dans un climat bon enfant à Paris. Le cortège principal sur les Champs-Élysées a rassemblé plusieurs milliers de personnes qui ont défilé d'abord dans une bonne ambiance. Mais l'accès à la place de l'Etoile leur a été interdit.

Le chiffre. 10.000 manifestants gilets jaunes dans les rues de Paris (hors Marche pour le climat), selon le ministère de l'Intérieur, soit 2.000 de plus que la semaine passée.

La photo. De nombreux gilets jaunes portaient également un drapeau français et certains essayaient d'empêcher les casseurs de passer à l'action.
Des milliers de manifestants étaient réunis sur les Champs-Elysées à Paris, samedi 8 décembre. / © Gaëlle Darengosse - France 3 Paris - Île-de-France
Des milliers de manifestants étaient réunis sur les Champs-Elysées à Paris, samedi 8 décembre. / © Gaëlle Darengosse - France 3 Paris - Île-de-France

 

Des heurts l'après-midi

Malgré le dispositif policier et de très nombreuses interpellations, des tensions ont éclaté en début d'après-midi. Des barricades ont été montées par des manifestants dans plusieurs endroits de Paris, comme Avenue de Friedland (Paris 16e) ou boulevard Haussmann (Paris 8e).

Le chiffre. 1.082 personnes ont été interpellées et "plus de 900" personnes placées en garde à vue selon le parquet de Paris.

La photo. Malgré des mesures préventives et du mobilier urbain enlevé par la mairie de Paris, des manifestants ont pu construire des barricades en utilisant par exemple des grilles placées autour des arbres.
Des manifestants gilets jaunes, parmi lesquels des casseurs, ont monté des barricades dans Paris avec notamment des grilles qui entourent les arbres à Paris. / © BERTRAND GUAY /AFP
Des manifestants gilets jaunes, parmi lesquels des casseurs, ont monté des barricades dans Paris avec notamment des grilles qui entourent les arbres à Paris. / © BERTRAND GUAY /AFP

 

Des interpellations préventives qui créent le débat

Avant même le début des manifestations des gilets jaunes, il y avait plusieurs centaines d'interpellations samedi matin. Des arrestations dites préventives permises par les réquisitions prises par le parquet de Paris pour autoriser les contrôles d'identité, la fouille des sacs et des véhicules. Matériels de protection et armes souvent "par destination" ont été trouvés dans des coffres de voiture notamment.

Le chiffre. 278 personnes ont été interpellées avant le début de la mobilisation selon la préfecture de police.

La photo. Boules de pétanques, marteaux, batte de baseball, masques de ski et de plongée ont été confisqués sur certains manifestants avant la manifestation.
De nombreuses "armes par destination" comme des boules de pétanque ont été trouvées sur des manifestants. / © Préfecture de police de Paris
De nombreuses "armes par destination" comme des boules de pétanque ont été trouvées sur des manifestants. / © Préfecture de police de Paris

 

Des dégâts plus importants que lors des manifestations du 1er décembre ?

Les images ont montré des dégâts moins impressionnants que lors des manifestations de la semaine précédente. Les heurts qui ont eu lieu ont provoqué des dégâts sur le mobilier urbain, et des commerçants ont vu leur vitrine cassée et parfois leur magasin pillé. Selon un élu de la mairie de Paris, les dégâts étaient plus importants lors de ces manifestations comparées à celles du 1er décembre, ce que réfutent les services de la propreté.

Le chiffre. Les agents ont récolté près de 250m³ de débris cette semaine contre 1.000m³ la semaine précédente.

La photo. Les agents de la propreté de Paris ont travaillé dès la fin des manifestations, à 21 heures, pour enlever les traces des dégâts, jusqu'à ce dimanche matin.
Le service de propreté de Paris à pied d'oeuvre pour nettoyer la capitale. / © Florie Castaingts - France 3 Paris - Île-de-France
Le service de propreté de Paris à pied d'oeuvre pour nettoyer la capitale. / © Florie Castaingts - France 3 Paris - Île-de-France

A lire aussi

Sur le même sujet

Gastronogeek, le cuisinier de l'imaginaire

Les + Lus