Gilets jaunes "Acte V" : le dispositif de sécurité maintenu et les casseurs dans le viseur

Alors que les appels à manifester à Paris le samedi 15 décembre sont maintenus pour un "acte V" les gilets jaunes, le dispositif de sécurité annoncé par le Préfet de Paris devrait être semblable à la semaine précédente avec une attention toute particulière portée aux "casseurs".

L'acte V des gilets jaunes aura donc bien lieu ce samedi 15 décembre à Paris. Selon Michel Delpuech, le préfet de Paris interrogé ce matin par nos confrères de RTL, le dispositif de sécurité sera semblable. Pourtant après les nombreux dégâts causés en marge des manifestations par les pillages et les dégradations une attention particulière sera cette fois portée aux casseurs.
 
Barrage Filtrant autour des Champs-Elysées, point de ralliement des manifestants qui portent le gilet jaune, fouilles aux péages afin de prélever les éventuels marteaux, boules de pétanque et autres projectiles, arrestations et gardes à vue. Le dispositif mis en place la semaine précédente semble avoir satisfait les autorités. La mobilité des forces de l'ordre dans la capitale devrait être la technique adoptée et pilotée depuis le centre de commandement de la préfecture. 8.000 policiers à pied et à cheval seront mobilisés, les 14 blindés de la gendarmerie seront à nouveau sur place.

Michel Delpuech, préfet de Paris a ce pendant précisé  : "La semaine passée, nous avons plutôt bien maîtrisé l'aspect 'gilets jaunes' mais nous avons assisté à des scènes de casse et de pillage par des délinquants. Notre objectif sera de mieux maîtriser ce phénomène". Il en a ainsi appelé à "reconduire, adapter et améliorer" le dispositif.
 
Le samedi 8 décembre, ils étaient 10000 gilets jaunes à manifester dans la capitale.