• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Gilets jaunes : interpellation de l’ex-boxeur Christophe Dettinger, soupçonné d'avoir frappé des gendarmes

L’ex-boxeur Christophe Dettinger, lors d’un gala à Massy en 2013. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
L’ex-boxeur Christophe Dettinger, lors d’un gala à Massy en 2013. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

L’ex-boxeur professionnel Christophe Dettinger, soupçonné d'avoir frappé des gendarmes pendant l’« acte 8 » des gilets jaunes à Paris, a été interpellé et placé en garde à vue ce lundi 7 janvier.

Par Pierre De Baudouin

Sur les réseaux sociaux, les internautes le surnomment « le boxeur de gendarmes ». Christophe Dettinger, ancien boxeur professionnel, soupçonné d'avoir frappé des gendarmes sur la passerelle Léopold Sédar-Senghor ce samedi lors des dernières manifestations des gilets jaunes à Paris, vient d’être interpellé.
Selon nos confrères de France 2, le sportif s’est présenté à la Sûreté territoriale de Paris. Il a ensuite été placé en garde à vue, dans le cadre de l’enquête ouverte suite aux violences de ce weekend, comme l'a confirmé le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

"J'ai vu la répression, j'ai vu la police nous gazer"

Dans une vidéo enregistrée dimanche et visible ce lundi sur Youtube, l'ex-boxeur explique  avoir « mal réagi ». Il raconte par ailleurs s'être « défendu » face aux violences policières, après avoir participé à l'ensemble des manifestations à Paris depuis le début du mouvement :

« J'ai vu la répression, j'ai vu la police nous gazer, j'ai vu la police faire mal à des gens (...) A force de se faire taper, de se faire taper, de se faire taper... Je me suis fait gazer le dernier jour (samedi), j'ai voulu avancer sur les CRS, je me suis fait gazer avec mon amie, ma femme. La colère est montée en moi et oui, j'ai mal réagi. Mais je me suis défendu ».

Le domicile du boxeur perquisitionné

Le domicile de l’ex-boxeur, âgé de 37 ans, a également été perquisitionné. Toujours selon France 2, les gants utilisés par le sportif samedi étaient « coqués », autrement dit renforcés avec du plomb.
Ancien boxeur pro, Christophe Dettinger a été sacré champion de France des poids lourds légers en 2007 (un titre qu’il conservera l’année suivante), totalisant jusqu’à la fin de sa ccarrière en 2013 un total de 23 combats, pour 18 victoires.

 


 

Sur le même sujet

Le pic épidémique de grippe semble avoir été atteint en Île-de-France

Les + Lus

Les + Partagés