• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Gilets jaunes : le préfet interdit les manifestations sur les Champs-Élysées et dans plusieurs zones à Paris

Des manifestants gilets jaunes sur les Champs-Elysées, le 2 mars 2019. / © Eric FEFERBERG / AFP
Des manifestants gilets jaunes sur les Champs-Elysées, le 2 mars 2019. / © Eric FEFERBERG / AFP

Les manifestations de gilets jaunes seront interdites à partir du vendredi en fin d'après-midi et toute la journée du samedi 21 septembre pour "des risques de trouble à l'ordre public". Cela concerne un large périmètre de l'ouest parisien dont les Champs-Élysées.

Par MT

"Tout rassemblement de personnes se revendiquant du mouvement des 'gilets jaunes'" sera interdit en cette fin de semaine. C'est ce que prévoit un arrêté pris par le préfet de police de Paris, Didier Lallement le 18 septembre.

Dans les détails, le texte interdit ces manifestations "du vendredi 20 septembre 2019 17 heures au samedi 21 septembre 2019 minuit".

Le périmètre est très large et concerne "les secteurs des Champs-Élysées et de l’avenue de la Grande Armée, de l’Assemblée Nationale, de l’Hôtel Matignon, du Trocadéro et de la Tour Eiffel, du Sénat, de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, du Bois de Vincennes, et du Bois de Boulogne."
 

Des justifications basées sur les dérapages précédents

Dans cet arrêté, la préfecture de police affirme vouloir anticiper "un Acte XLV, annoncé comme un temps fort de la mobilisation" auquel des "sont susceptibles de se greffer des éléments à haute potentialité violente".

Concernant les Champs-Élysées, la préfecture se base sur les manifestations précédentes dont le secteur "a connu, outre des scènes de vols et de pillages, des violences d'une exceptionnelle intensité".

En fin d'un communiqué de presse, la préfecture tient à le rappeler : "Hors de périmètres faisant l’objet d’une interdiction, le droit de manifester, qui est une liberté fondamentale, pourra s’exercer librement, dans le respect de l’ordre".

À charge aux manifestants gilets jaunes de trouver l'endroit où ils le pourront.

Sur le même sujet

Seine-Saint-Denis – L'une des premières maisons en béton au monde en danger

Les + Lus