• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Gilets jaunes – Quelques tensions lors de cette 9e mobilisations à Paris

Quelques tensions sont apparues place de l'Etoile lors de cette 9e mobilisation des gilets jaunes. / © Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP
Quelques tensions sont apparues place de l'Etoile lors de cette 9e mobilisation des gilets jaunes. / © Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP

Des milliers de manifestants défilent dans les différents cortèges parisiens lors de ce 9e samedi de mobilisation. Quelques tensions sont apparues en début d'après-midi notamment place de l'Etoile.

Par MT avec AFP

Dans Paris, des groupes épars tentent de raccrocher à la marche, marchant parfois à l'aveugle, dans l'après-midi. "Il y a un regain assez formidable depuis une semaine et qui va encore s'accentuer", croit savoir Thibault Devienne, 23 ans, un "gilet jaune" de Juvisy (Essonne).

Ils sont ensuite partis en direction des Champs-Élysées, haut lieu des manifestations des gilets jaunes depuis le début de la mobilisation.
Vers 13h30, au passage devant les grands magasins, certains manifestants ont voulu sortir du parcours pour prendre la rue de Mogador où étaient positionnés des forces de l'ordre.

Ils étaient 8.000 à défiler dans la capitale selon un décompte du ministère de l'Intérieur, et 32.000 dans l'Hexagone.
 

Service de sécurité dans les cortèges

Le service de sécurité mis en place pour l'occasion s'est interposé en faisant une chaîne humaine et a, non sans difficulté, raisonné la foule. Il a également écarté ceux qui tentaient de s'en prendre aux vitrines. Au bout de quinze minutes, le cortège a repris son parcours vers les Champs-Élysées.

À 17h30, la Préfecture de police de Paris dénombrait 102 interpellations à Paris, 74 gardes à vues (parquet de Paris) et aucun incident notable à cette heure.

Un dispositif important de sécurité a été déployé dans la capitale : pas moins de 5.000 policiers ont été mobilisés. Au plus fort des manifestations ils ont été jusqu'à 8.000 policiers et gendarmes.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Une allée Clarissa Jean-Philippe inaugurée par Anne Hidalgo

Les + Lus