• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Armistice : les cloches ont sonné à 11h, pendant 11 minutes en Ile-de-France

Une cloche (illustration). / © Flickr / Groume
Une cloche (illustration). / © Flickr / Groume

Comme partout en France, les clochers franciliens ont célébré le centenaire de l’armistice, en parallèle des cérémonies du 11-Novembre.

Par Pierre De Baudouin

Un 11 novembre, à 11h du matin, et ce pendant 11 minutes de long. Ce dimanche, les clochent ont sonné en région parisienne pour célébrer le centenaire de l’armistice, et la fin de la Première Guerre mondiale.

Ne vous étonnez donc pas si le clocher de votre commune a longuement sonné dans la matinée. A l’origine de l’hommage, on trouve le GIHEC : le Groupement des Installateurs d'Horlogerie d'Édifices et d'Équipements Campanaires.

L’heure du devoir de mémoire

Le projet lancé, "À toute volée", suit un principe simple : fêter symboliquement la fin de la guerre et ainsi rendre hommage aux poilus.
Il y a 100 ans, quelques heures après l’annonce de l’armistice à Rethondes (signée à 5h du matin), le bruit se répand partout en France. Alors que la foule envahit les rues de Paris, les cloches sonnent à la volée dans de nombreuses communes françaises.

En somme, un écho à la “Sonnerie du Tocsin” qui annonçait avec la mobilisation, le 1er août 1914, l’un des plus grands massacres guerriers du XXème siècle.
 

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus