Au lieu de jeter, comment réparer soi-même ses déchets à Paris

© France 3 Paris IDF
© France 3 Paris IDF

Seulement un dixième des déchets réemployables sont récupérés. Pour consommer malin, des lieux comme la REcyclerie à Paris permettent de réparer soi-même son électroménager.

Par Pierre De Baudouin

Chaque minute, une tonne de déchets réduits en poussière. Le site de Derichebourg – Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, détruit des montagnes de détritus : l’équivalent de 50 000 machines à laver, chaque mois.

REPORTAGE. Au lieu de jeter, réparer soi-même ses déchets à Paris (Alexandra Marie et Olivier Badin) ►
SERIE. Réparer soi même
Christophe Treilles, responsable de la plateforme de recyclage, observe les déchets s’accumuler :

Il y a trois ans, on traitait à peu près 4 000 tonnes. Maintenant, on est sur 12 ou 13 000 tonnes par mois. Et on a beaucoup de matière qui pourrait être réutilisée.

Dans le petites déchetteries de quartier ou les grosses structures, le constat se répète partout en Île-de-France : nombreux sont les consommateurs à se débarrasser de leurs appareils et outils électroménagers.

 

Une seconde chance pour les déchets

Selon Julien, agent de propreté, de nombreux appareils ont seulement subi des petits chocs superficiels :

C’est de la surconsommation. Les gens sont là pour un petit pète, ils vont jeter… On ne s’arrête jamais, on n’a jamais de pause dans l’année. On nous dit de ramasser, on ramasse.

9,3 millions de déchets réemployables sont jetés chaque année, selon l’étude la plus récente de l’ADEME (l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, un organisme publique qui se charge entre autres des questions de recyclage). Seulement un dixième est récupéré.
© France 3 Paris IDF
© France 3 Paris IDF
Les ressources réutilisables ne manquent pas dans les bennes, et des solutions existent pour les réparer. Pour récupérer son électroménager à Paris, la REcyclerie est l’un des lieux les plus connus pour trouver des outils et des conseils.

Dans cette ancienne gare, Porte de Clignancourt, 900 objets ont eu le droit à une seconde chance. 900 objets sauvés de la poubelle.

Sur le même sujet

Journée de chasse en Seine-et-Marne

Près de chez vous

Les + Lus