CARTE. Apprenez à parler les langues régionales d’Île-de-France, avec une carte sonore

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pierre De Baudouin
© LIMSI (https://atlas.limsi.fr/)

Grâce à l’« Atlas sonore » réalisé par des chercheurs du CNRS et de l’Université Paris-Sud, on peut découvrir les trois langues parlées en région parisienne en une carte interactive.

La centaine de langues régionales parlées en France, résumées en une carte interactive. Trois chercheurs du Limsi (Laboratoire d'Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l'Ingénieur) ont répertorié tout ce trésor culturel, en un « Atlas sonore ».

Après avoir rencontré des habitants de 126 communes françaises, Philippe Boula de Mareüil (CNRS), Albert Rilliard (CNRS également) et Frédéric Vernier (Université Paris-Sud) ont créé une carte interactive, permettant de repérer géographiquement et comparer à l’oreille les différents parlers.
Le concept est simple : une même fable d’Esope, Borée et le Soleil, peut être lue en français et dans toute la variété de langues régionales.

La carte est à découvrir en cliquant ici.

Trois types de langues en île-de-France

En région parisienne, trois langues – toutes romanes – sont parlées sur le territoire :
  • Les parlers centraux dans les Yvelines, l’Essonne, la Seine-et-Marne, les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne, Paris, et la Seine-Saint-Denis.
  • Le champenois, en Seine-et-Marne.
  • Et enfin le picard dans le Val-d’Oise et la Seine-et-Marne.

La recherche réalisée par le LIMSI relève selon ses auteurs autant d’un travail de recherche scientifique que d’une question patrimoniale, de nombreuses langues régionales et locales survivant difficilement aujourd’hui.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.