Cinq préfets d'Île-de-France imposent le port du masque à l'extérieur à partir du 10 août

La mesure concerne Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et le Val-d'Oise. Elle sera active à partir du lundi 10 août à 8 heures dans les zones les plus fréquentées.

Toutes les personnes à partir de 11 ans sont concernées
Toutes les personnes à partir de 11 ans sont concernées © IP3 PRESS/MAXPPP
Le non-port du masque à l’extérieur dans les zones les plus fréquentées sera désormais sanctionné à Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et le Val-d’Oise. A partir de ce lundi 10 août, 8 heures du matin, le port du masque sera obligatoire pour toutes les personnes de plus de 11 ans, dans certains secteurs à forte affluence a informé la préfecture de police. "Les zones concernées ont été définies en pleine concertation avec les élus", indique la préfecture dans un communiqué. Ces secteurs à importante concentration de personnes seront évalués régulièrement. La liste des lieux où le masque sera obligatoire à l’extérieur pourrait ainsi évoluer en fonction des données épidémiologiques.

"Les services de l’Etat sont mobilisés afin que ces mesures soient respectées et puissent avoir une incidence notable sur l’évolution de la situation", informe la préfecture. Pour rappel, le non port du masque est sanctionné de 135 euros d’amende.

Contrer la reprise de l'épidémie

Une décision prise par les différentes préfectures d’Île-de-France pour contenir la propagation du coronavirus alors que l’épidémie repart à la hausse. Selon la préfecture de police, 400 personnes sont quotidiennement diagnostiquées positives au Covid-19 dans la région. Ainsi, les taux de positivité aux tests Covid atteignent les 2,4% en Île-de-France, alors que la moyenne nationale s’établit à 1,6%, avec un taux d’incidence fort chez les 20-30 ans. L'incidence est particulièrement importante dans la capitale, dans les départements de la petite couronne et le Val-d'Oise.

"Le port du masque est un geste préventif important mais pas le seul. Toutes les autres recommandations de distanciation physique, de lavage de mains et de limitation des contacts restent valables", indique la préfecture de police.

Cette semaine, Anne Hidalgo avait demandé au préfet de Paris d’imposer le port du masque dans certaines zones très fréquentées, comme les bords de Seine et le canal Saint-Martin.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société