Des centaines d'interpellations lors d'opérations anti-drogue en Île-de-France

Des opérations dites "place nette XXL" contre la drogue ont lieu en Seine-Saint-Denis et dans les Hauts-de-Seine ce mercredi matin. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, annonce 867 interpellations en France en une semaine.

"Six opérations anti-drogue" sont en cours "à Paris (ainsi qu'en Seine-Saint-Denis et dans les Hauts-de-Seine), Marseille, Lyon, Lille, Clermont-Ferrand et Dijon", a écrit le ministre de l'Intérieur sur X.

À Colombes, dans les Hauts-de-Seine, une centaine de policiers sont intervenus tôt ce matin à proximité de la Cité des Musiciens. Selon une source policière, neuf personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. De l’argent liquide, une demi-plaquette de résine de cannabis ainsi que deux téléphones portables ont été saisis, précise la source.

En Seine-Saint-Denis, à Bagnolet, cette même source indique qu'une personne a été interpellée pour trafic de stupéfiants. Elle a été placée en garde à vue.

Ces opérations en région parisienne interviennent après celle lancée mardi dernier à Marseille par le président Emmanuel Macron. Lors de son déplacement, le président Macron avait promis "qu'une dizaine d'opérations" de ce type auraient lieu en France dans les prochaines semaines. "C'est une opération sans précédent que nous avons lancée, pour porter un coup d'arrêt aux trafics de drogues, assurer l'ordre républicain", avait expliqué le chef de l'État.

Gérald Darmanin précise que ces opérations "ont donné lieu à 867 interpellations jusqu'à présent", en intégrant celles du 19 mars à la Castellane, une cité de Marseille gangrenée par les trafics. "On ne lâche rien", a-t-il ajouté.