Elections régionales : Benoît Hamon et Corinne Lepage rejoignent la liste d'Europe-Ecologie-Les Verts

A quatre mois des élections régionales qui auront lieu en juin prochain, Julien Bayou, secrétaire national d’Europe-Ecologie-les Verts et tête de liste des écologistes, a présenté ce matin les alliances électorales pour sa liste "L'Ecologie Evidemment".

Julien Bayou, tête de liste Ecologie Evidemment pour les élections régionales en juin prochain. 19 janvier 2021
Julien Bayou, tête de liste Ecologie Evidemment pour les élections régionales en juin prochain. 19 janvier 2021 © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

"6 partis politiques, 4 générations d’écologistes" pour une liste verte aux prochaines élections régionales en Île-de-France. Sur la photo de famille ils figurent côté à côté : Julien Bayou, secrétaire national d’EELV, Benoît Hamon, fondateur du mouvement Génération.S et candidat malheureux à l’élection présidentielle et Corinne Lepage de Cap 21, un parti écologiste de centre droit.

Julien Bayou, la tête de liste, a officialisé lors d'une conférence de presse qui s'est tenue ce matin ses accords politiques. Il laisse 45 % des places éligibles à ses alliés : Génération.S et Cap 21 sans oublier, Génération Ecologie, l'Alliance écologiste indépendante et le Mouvement des progressistes.

Corinne Lepage avocate et ancienne ministre de l’Environnement de Jacques Chirac s’est félicitée de cette alliance. "Je suis heureuse d’être parvenue à un accord" a t-elle assuré ce matin. Et d’ajouter : "Nous avons réuni la famille écolo. Il y  a un chemin pour s’en sortir. Nous pouvons avec nos sensibilités différentes déterminer le chemin en Île-de-France". 

Même son de cloche pour Benoît Hamon qui se présentera dans les Yvelines : "Julien Bayou a réussi le rassemblement. On ne peut plus rater le rendez-vous avec le climat", a-t-il affirmé.

"Il me semble que le rendez-vous de juin, c’est un rendez-vous qui doit nous amener à la tête des régions françaises des majorités écologistes. Quand je dis écologistes, est-ce que cela veut dire que ma dimension sociale, socialiste, de gauche disparaît ? Évidemment non ! Ce qui change dans la démarche de Julien Bayou, le rassemblement qui s’opère, c’est celui de femmes et d’hommes aux trajectoires différentes qui décident de faire masse", a t-il déclaré au micro de France3 Paris IDF.

"Même si j'ai beaucoup de respect pour Clémentine Autain (tête de liste LFI) et Audrey Pulvar (tête de liste PS apparentés), c'est Julien Bayou, qui (...) incarne le mieux le niveau d'exigence et d'urgence écologique et sociale auquel j'aspire pour notre région", a-t-il expliqué dans une interview au Parisien.

En juin, la région Île-de-France a rendez-vous avec le climat

Julien Bayou, secrétaire national EELV et tête de liste aux élections régionales

 

Julien Bayou a critiqué la politique de l'actuelle présidente de la région : "1 francilien sur 2 a envie de quitter la région, voilà le bilan de Valérie Pécresse" a t-il asséné. "Son bilan est catastrophique, notamment sur l’environnement. L’alternative, c’est nous qui la portons, et il y a un chemin pour gagner", a t-il affirmé rappelant les effets du dérèglement climatique et de la pollution sur la santé des franciliens. "En Île-de-France, 10 à 20 000 vies peuvent être sauvées en luttant contre la pollution atmosphérique", a t-il ajouté.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections