Fin du masque à l’école : l'Île-de-France va devoir attendre

La liste des départements où le port du masque ne sera plus obligatoire en primaire a été dévoilée dans le journal officiel ce jeudi. Ils seront au nombre de 47. Aucun département francilien n'y figure.

Le gouvernement a dévoilé ce jeudi matin (dans un décret paru sur le journal officiel) la liste des départements français où le masque ne sera plus obligatoire pour les enfants à l'école primaire dès ce lundi 4 octobre. Ils sont 47 sur tout. Cependant, aucun département francilien n’est concerné. Les élèves de la région vont donc devoir faire preuve de patience avant de tomber le masque.

Les zones où les élèves auront le droit de se libérer du masque n’a pas été choisie au hasard. Le taux d’incidence (nombre de cas positifs pour 100 000 habitants) y est inférieur à 50 – qui correspond au premier seuil d’alerte fixé par le gouvernement – durant au moins cinq jours consécutifs. Et compte tenu des chiffres de l’Île-de-France, cette mesure ne peut (pour l’instant) pas y être appliquée. Selon les données de Santé publique France datant du 26 septembre, la Seine-et-Marne est le département francilien se rapprochant le plus du compte avec un taux de 56,2. Mais tous les autres sont au-dessus de la barre des 60, voire 70. Les trois zones de la région où le taux d’incidence est le plus élevé sont Paris à ex-aequo avec les Yvelines (75,3), et la Seine-Saint-Denis (91,8).

Pour les personnels du primaire dans ces mêmes départements, "les autorités sanitaires vont se prononcer très prochainement sur la possibilité de lever l'obligation du port du masque en intérieur", avait indiqué le ministère de l'Éducation nationale la semaine dernière sur Twitter.

Quant aux personnels et adolescents des collèges et des lycées, les règles du port du masque en intérieur restent inchangées.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé éducation covid-19