• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Grand Paris Express : le Parquet national financier enquête sur les marchés du supermétro

Un panneau "Grand Paris express". / © IP3 PRESS/MAXPPP
Un panneau "Grand Paris express". / © IP3 PRESS/MAXPPP

Dérapages financiers, soupçons de favoritisme, le Parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire sur l'attribution des marchés du supermétro. Il y a un an la Cour des Comptes alertait déjà sur la maîtrise des délais et des coûts de ce projet pharaonique.

Par France 3 Paris IDF / VP avec AFP

La Société du Grand Paris rattrapé par la justice. Le Parquet National Financier a ouvert une enquête, elle porte sur les marchés du supermétro du Grand Paris Express.

Tout a commencé il y a un an, lorsqe la Cour des Comptes pointe les dérapages financiers et constate "une rigueur insuffisante dans la gestion des marchés". En effet, dans son rapport rendu public elle dévoile que les coûts prévisionnels sont passés de 20 à 38 milliards. Des doutes sont aussi formulés sur les procédures d'attribution des marchés pas toujours respectées, "parfois contournées". Y aurait-il eu du favoritisme ?
La Cour précise qu'elle a "identifié des marchés pour lesquels les procédures et les grands principes de mise en concurrence n'avaient pas été respectés, soit en attribuant un marché à une entreprise dont l'offre aurait dû être rejetée pour irrecevabilité, soit en modifiant en cours de procédure les modalités de calcul des offres financières ce qui a eu pour effet de modifier l'ordre de sélection des candidats".

#Un signalement de l'association Anticor 

L'association anticorruption Anticor avait tenté une première fois de saisir la justice, le 12 juin 2018, mais elle n'avait pas donné suite à sa demande d'ouverture d'enquête. Finalement Anticor avait écrit le 15 novembre 2018 à la Cour des comptes pour lui demander de transmettre un signalement au PNF.
"Nous sommes très satisfaits que cette enquête soit ouverte sur cette affaire hors-norme qui porte sur un budget total de plus de 38 milliards d'euros dont 13 milliards de dérapages et avec 164 marchés publics passés sans aucune mise en concurrence", a réagi auprès de l'AFP, le président d'Anticor, Jean-Christophe Picard.
 

#Un surcoût de 13 milliards d'euros

Quatre nouvelles lignes de métro automatique et des prolongements d' autres lignes, le projet du Grand Paris Express a été estimé à 20 milliards d'euros mais il pourrait entre 35 et 38 milliards d'euros.

Lire le rapport de la Cour des Comptes


#Les réactions de la SGP

Les déclarations de la Société du Grand Paris sur l'ouverture de cette enquête sont pour l'instant limitées. Dans un communiqué, la SGP ne semble pas avoir été avertie directement mais souligne sa volonté de contribuer à l'enquête : "La Société du Grand Paris a appris par voie de presse l'ouverture d'une enquête préliminaire du parquet national financier. Si cette information devait être confirmée, la Société du Grand Paris mettrait évidemment à disposition des enquêteurs les éléments demandés avec l’exigence de faciliter le bon déroulement de cette procédure."

Début janvier un porte-parole avait déclaré à l'hebdomadaire Marianne qui a révélé l'ouverte de l'enquête : « Cela fait un an que la Cour des comptes a publié son rapport et ils ne bougent que maintenant. Pourquoi ? ». 
 

Sur le même sujet

La Marne en chansons

Les + Lus