Grands travaux : le RER A fermé une partie de l'été

Publié le Mis à jour le
Écrit par F3IDF/EH
© AFP / JACQUES DEMARTHON

Du 29 juillet au 27 août inclus, le RER A ne circulera pas entre La Défense et Nation. Exploitée depuis plus de 40 ans, la ligne qui transporte plus de 308 millions de voyageurs par an doit se moderniser.

Comme chaque année, la RATP profite de l'été pour entretenir et moderniser ses lignes. Au mois d'août, la circulation du RER A sera interrompue entre La Défense et Nation pour un grand lifting. Les quais des gares Charles-de-Gaulle–Étoile, Auber, Châtelet–Les Halles et Gare de Lyon seront inaccessibles, celles de La Défense et Nation se transforment en terminus.
Exploitée depuis 40 ans, cette ligne a vu son trafic passagers augmenter de 20 % avec plus de 308 millions de personnes transportées par an. Le chantier est gigantesque. Il s'agit de renouveler l'intégralité des voies, du ballast et des systèmes d'aiguillage des trains. Au total 5,2 Km de voies. Plus de 400 personnes y travailleront jour et nuit et sept jours sur sept. Démarrés en 2015, les travaux s'achèveront en 2021.

Itinéraires BIS

La RATP prévoit des itinéraires de substitutions pour rejoindre les stations impactées par les travaux. Des navettes circuleront entre La Défense et Charles-de-Gaulle-Etoile du lundi au vendredi pendant les heures de pointe à une fréquence de 8 à 10 minutes.

Dans Paris intra muros, les lignes de métro 1, 2, 3, 6, 9, 10, 13, 14 seront renforcées ainsi que les tranways notamment le T2 et les lignes de bus. La RATP conseille d'emprunter les Transiliens J et L à la gare Saint-Lazare.

Pour calculer son itinéraire et le temps nécessaire, la RATP propose sur son site un simulateur de trajet.

► Plus d'infos sur le site : ratp.fr/travaux-ete-rera

VOIR le reportage de Laurence Barbry et Nicolas Metauer

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.