Nouvel An : Les gestes à adopter

Covid-19 oblige, comme lors du réveillon de Noël, la prudence est de mise la nuit du 31 décembre afin d'éviter une flambée des contaminations.

Image d'illustration - verres de champagne - Fred Dufour - AFP
Image d'illustration - verres de champagne - Fred Dufour - AFP

Il reste deux jours avant le passage en 2021. Deux jours avant que 2020, une année…"spéciale", ne se termine. L’épidémie de covid-19, elle, est toujours là. Elle ne fait pas de distinction entre les deux années. Elle continue de faire des ravages, tant en Île-de-France que sur l’entièreté du territoire national.

Dans cette perspective, le passage à la nouvelle année accueillera, comme lors du réveillon de Noël, un invité particulier pouvant apparaitre comme "incompatible" avec l’esprit des fêtes de fin d’année : les gestes barrières.

Mais à la différence du réveillon de Noël, celui du nouvel An sera, lui, sous couvre-feu. A partir de 20h, et ce jusqu’à 6h, il sera impossible de circuler dans les rues. Par conséquent, il faudra arriver avant 20h chez l’hôte qui réceptionne et y dormir, ou du moins y rester jusqu’à 6h. On ne verra donc pas de rassemblements, comme traditionnellement sur les Champs Élysées au moment du passage en 2021.

 

100 000 policiers mobilisés

Le nouvel an inquiète davantage que Noël, qui rassemble essentiellement les membres de la famille. La nuit du 31 est, en général, une soirée entre amis. Les autorités craignent que les gestes barrières et la distanciation sociale ne soient pas respectés, et que les contaminations repartent à la hausse début 2021.

"Ce réveillon est en effet un moment traditionnellement festif, nous l'apprécions d'ailleurs pour cela, mais il concentre tous les ingrédients d'un rebond épidémique", expliquait le Premier ministre Jean Castex début décembre, expliquant ainsi la mise en place du couvre-feu pour cette soirée.

Une attestation de sortie sera à remplir pour ceux se trouvant dehors après 20h. "Il n'y aura pas de consigne d'indulgence" donnée aux forces de l'ordre pour ceux qui se déplaceront sans attestation, avait mis en garde le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin dans une conférence de presse le 10 décembre, précisant que "plus de 100 000 policiers et gendarmes seront mobilisés la nuit du 31 décembre".

 

Pics, gel hydro-alcoolique, masques

Lors du nouvel an, on retrouve à peu près les mêmes « ingrédients » que lors d’une réception de Noël. Pour ceux qui reçoivent comme pour ceux qui sont reçus, l’idée est d’organiser au mieux les festivités afin d’éviter une flambée des contaminations. Des petits gestes sont de mises. Par exemple, lorsque vient l’heure de l’apéritif, éviter de tout prendre avec les mains au même endroit que les autres. Installer plutôt des cure-dents ou des pics décoratifs trouvables en grande surface, ou encore répartir les doses entre convives.

Dans le cas d’un repas, éviter les grands plats où tout le monde utilise le même ustensile ou couvert pour se servir. De même pour les verres. Utiliser de préférence un verre unique et, comme dans de nombreuses soirées entre amis, y inscrire son prénom pour s’en rappeler et éviter les malentendus. Il est également préférable que ce soit toujours la même personne qui serve les boissons afin d’éviter que tout le monde touche les bouteilles.

Le lavage régulier des mains avec du savon ou du gel hydro-alcoolique est par ailleurs vivement recommandé, de même qu’aérer les pièces 10 minutes toutes les heures - afin d'éviter un confinement de l'air - et porter un masque dans le cas d’une distanciation physique insuffisante par rapport à celle indiquée par les instances de santé. La jauge de personnes autorisée sera, par ailleurs, limitée à six personnes, comme lors du réveillon de Noël. Il est recommandé de bien s’organiser le soir de la réception, et d’éviter tout risque, en prenant en compte les éventuelles vulnérabilités des personnes présentes ou encore le volume de l’appartement ou de la maison qui réunit tout le monde.

Les embrassades, traditionnelles, lors du passage à la nouvelle année, sont également à éviter le plus possible.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nouvel an événements sorties et loisirs