Un homme blessé par balles devant une mosquée à Paris, la piste d'un règlement de compte privilégiée

L’enquête pour tentative d'homicide a été confiée à la police judiciaire (illustration). / © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
L’enquête pour tentative d'homicide a été confiée à la police judiciaire (illustration). / © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Un individu casqué a tiré à plusieurs reprises sur un homme devant une mosquée du 19e arrondissement, dimanche soir. L’enquête pour tentative d'homicide s’oriente vers "un règlement de comptes visant une personne en particulier, mais pas le lieu".

Par France 3 PIDF/ AFP

La scène s’est produite vers 20h, dimanche, à la mosquée Adda’wa : un homme casqué a tiré à plusieurs reprises sur un autre homme, devant ce lieu de culte du 19e arrondissement de la capitale, situé rue de Tanger. "Un individu casqué a tiré à plusieurs reprises vers un autre individu qu'il a blessé aux jambes", selon une source policière.
Une enquête pour tentative d'homicide a été ouverte et confiée à la police judiciaire. "On s'oriente vers un règlement de comptes visant une personne en particulier, mais pas le lieu", explique une source proche du dossier.

"La piste d'un règlement de compte ciblé sur le blessé"

L'auteur présumé est en fuite, selon la source policière.
François Dagnaud, le maire du 19e arrondissement de Paris, a témoigné de son "soutien aux fidèles de la Mosquée dans cette épreuve", sur Twitter : "Le président et la commissaire me confirment sur place la piste d'un règlement de compte ciblé sur le blessé". La mosquée Adda’wa, aussi appelée mosquée de Stalingrad, est gérée par l'Acima, l'association cultuelle islamique mosquée Adda’wa.
 

Sur le même sujet

Les + Lus