Injure raciste contre Kylian Mbappé, un internaute condamné à 2.000 euros d'amende avec sursis

En juin 2021, Karim C. avait publié un message raciste sur Twitter à l'égard de Kylian Mbappé. Le footballeur de l'équipe de France et du PSG avait déposé plainte contre l'internaute. Le tribunal judiciaire de Paris a condamné le prévenu à une peine d'amende avec sursis.

Vingt mots qui pourraient coûter assez cher à Karim C, s'il recommence. Le tribunal correctionnel de Paris a condamné cet étudiant de 19 ans à 2.000 euros d'amende avec sursis, ce jeudi 8 septembre. Il avait diffusé sur le réseau social une injure raciste à l'égard de Kylian Mbappé. Le footballeur formé à Bondy (Seine-Saine-Saint-Denis) avait été visé par ce message, après l'élimination de l'équipe de France, lors du dernier Euro.

Racisme et usurpation d'identité

« Ce sale nègre mérite de se prendre une centaine de coups de fouet et de se faire revendre en Libye », avait écrit le prévenu. À la suite de cette publication, Karim C. avait été placé en garde-à-vue. Le prévenu a alors reconnu être l'auteur du tweet. Il s'est défendu en clamant « joué un rôle » avec ce compte. Le jeune de 19 ans avait publié son message avec un profil utilisant un faux nom et la photo d'un autre internaute.

L'utilisateur de Twitter dit avoir fait des « copiés-collés » de discussions privées avec des internautes d'extrême droite pour « non pas propager la haine, mais pour faire réagir ». Une défense écartée par le tribunal. Elle n'est « étayée par aucun élément », selon les magistrats. Le jeune cherchait au contraire « à assurer sa propre impunité », en créant ce faux compte. 

Réquisitions lourdes, peine allégée

L'étudiant a été reconnu coupable de « provocation à la haine raciale et usurpation d'identité ». Le tribunal est néanmoins resté bien en dessous des réquisitions du parquet. Le représentant du ministère public avait demandé six mois de prison, en soulignant que le prévenu était un jeune majeur vivant toujours chez ses parents en région parisienne.

Le jeune de 19 ans a finalement été condamné à cette amende avec sursis et au versement d'un euro de dommages et intérêts. Il doit aussi verser 1.000 euros en frais de justice à trois associations parties civiles, SOS Racisme, La Maison des potes et la Licra. Le joueur du PSG avait quant à lui déposé plainte, sans se rendre au procès et sans faire de demande de réparation.