"La FIFA tue": l'association Les Dégommeuses dénonce la Coupe du Monde au Qatar sur le Pont des Arts

À quelques heures du coup d'envoi de la Coupe du Monde de football au Qatar, l'Association les Dégommeuses ont déployé une banderole sur le Pont des Arts à Paris. Sur celle-ci, est écrit "La FIFA tue" afin de dénoncer les conditions d'organisation du Mondial.

Ce dimanche, l'association les Dégommeuses a investi le Pont des Arts à Paris. Le collectif qui lutte contre le sexisme et les discriminations dans le football a déployé une banderole géante à quelques heures du premier match de la Coupe du Monde au Qatar. Celle-ci arborait le message "la FIFA tue" en référence aux conditions d'organisation du Mondial. Les activistes ont également fait apparaître le chiffre "6 500 morts" pour évoquer les ouvriers décédés lors de la construction des stades.

Dans un post Facebook, elles dénoncent "la responsabilité de la FIFA dans cette grave violation des droits humains".

"Obtenir des réparations" 

Elles jugent essentiel "d'obtenir des réparations" pour le non-respect des droits des travailleurs et travailleuses en lien avec la Coupe du Monde 2022. Enfin, elles adressent une réponse à Emmanuel Macron qui avait déclaré il y a quelques jours qu'il "ne faut pas politiser le sport". Les Dégommeuses estiment que le sport et le football ont "toujours été politiques