Cet article date de plus de 4 ans

La mairie de Paris crée une brigade de lutte contre les incivilités

C'est le conseil de Paris qui en a validé la création ce lundi. Cette brigade entrera en vigueur en septembre prochain. Mais pour quelles missions ?
© Marion Ruszniewski/AFP Photos
Cette brigade de lutte contre les incivilités sera le fruit de la fusion entre les agents de sécurité de la ville, ceux des parcs et jardins et la brigade propreté. En tout : 1.900 personnes qui porteront un même uniforme pour être identifié par la population. Une unité de 320 personnes sera susceptible d'intervenir sept jours sur sept et 24 heures sur 24. Sa mission sera de lutter contre les incivilités : jets de mégots, encombrants, déjections canines, mais aussi d'être visible pour rassurer les concitoyens comme l'explique Colombe Brossel, adjointe à la sécurité de la mairie de Paris :
Colombe Brossel explique la mission de la brigade de lutte contre les incivilités

Mais il ne s'agit pas d'une police municipale comme le réclamait la droite parisienne. Sans les pouvoirs de demander ses papiers à une personne verbalisée, elle estime que cette brigade sera inefficace, comme le juge Geoffroy Boulard, premier adjoint LR à la mairie du 17e arrondissement :
Geoffroy Boulard regrette qu'il n' y ait pas de police municipale à Paris

Pour Anne Hidalgo, il n'est pas question de se subsituer à la police mais de délester celle-ci de petites tâches afin de se concentrer sur la lutte contre le terrorisme ou la sécurisation de l'espace public. Cette question d'une police municipale est un serpent de mer de la vie politique parisienne. L'Etat ayant toujours vu d'un mauvais oeil historiquement une alliance possible entre celle-ci et le peuple de Paris.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société