Le plus grand club de pétanque parisien menacé d’expulsion

Le Club Lepic Abbesses Pétanque à Montmartre est menacé d’expulsion. Le terrain qu’il occupe depuis plus de 50 ans pourrait être repris par un acteur privé dans les prochaines semaines. Les membres du club luttent pour sauver ce lieu historique du 18e arrondissement.

Bientôt le clap de fin pour le club de pétanque qui accueille le plus de licenciés à Paris ? Le Club Lepic Abesses Pétanque (CLAP) situé à Montmartre est menacé d’expulsion du terrain qu'il occupe depuis 50 ans. 

Dans une pétition publiée il y a quatre semaines sur le site Change.org, des responsables du club dénoncent "un appel à manifestations d’intérêt concurrent" pour "expulser le club" du 18e arrondissement. 

Selon la pétition, cet appel de la Mairie de Paris présente le terrain comme vide alors que "les 257 licenciés de notre club l’entretiennent et l’animent tous les jours". Ils craignent que le terrain soit cédé à un opérateur privé. 

"C’est un choc. Ce club et ce terrain font partie de notre vie à tous alors on se bat pour le conserver. Nous souhaitons montrer que notre action a un intérêt public en termes de mixité sociale et de sport", estime le vice-président du club Nicolas Jammes.

765 m² de terrain

Dans son appel à projets publié le 27 septembre dernier, la Ville de Paris évoque la volonté de cet acteur privé d’acquérir le terrain situé entre le 17 avenue Junot et le 8 passage de la Sorcière. Une parcelle de 765 m². Ce dernier souhaite en faire un espace vert. Dans son communiqué, la mairie, actuellement propriétaire du terrain, explique qu’elle entend s’assurer de "l’absence de toute autre manifestation d’intérêt concurrente". 

Elle donne jusqu’au 28 novembre prochain aux organisations qui souhaiteraient s’opposer au projet de privatisation du terrain pour se manifester. "Dans l’hypothèse de la manifestation d’un intérêt concurrent, la Ville de Paris engagera une procédure de sélection préalable. Dans le cas contraire, elle pourra autoriser l’opérateur à occuper le domaine", indique la conclusion de l’appel à projet.

Club fondé en 1971

Le club de pétanque n’a donc plus qu’un mois pour répondre à l’appel. Il dénonce une manœuvre "inéquitable et injuste". Les quelques 3 600 signataires de la pétition souhaitent sauver le club fondé en 1971. 

Ses membres occupent les terrains en question depuis 50 ans. Le CLAP revendique une action bénévole pour l’entretien des terrains. Il se targue également d’une importante mixité sociale. "Nos membres sont tous très différents les uns des autres. Nous avons des profils très différents parmi nos membres. Il y a des retraités, des chefs d’entreprises, des enfants ou encore des chœurs et des commerçants", explique Nicolas Jammes.

"Ce club est un créateur de lien social. Certains d’entre nous y viennent depuis plus de 30 ans. C’est plus que de la pétanque", poursuit-il. Au total, les 257 boulistes du club montmartrois représentent plus d’un dixième de l’ensemble des licenciés franciliens. La région en compte près de 2 000.       

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité